Ruée vers l'homme
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 87 pages
Poids : 180 g
Dimensions : 13cm X 20cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-84924-211-7
EAN : 9782849242117

Ruée vers l'homme

de

chez Ed. du Cygne

Collection(s) : Le chant du cygne

Paru le | Broché 87 pages

12.00 Disponible - Expédié sous 9 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

préface Marcel Moreau


Quatrième de couverture

Ruée vers l'homme

L'errance dans la rue, son importance cruciale, en accompagnatrice et témoin de la quête d'un être troublé et marqué au fer rouge par la vision de son père faisant corps avec elle, jour et nuit, et qu'il (pour)suit obsessionnellement, sans jamais l'approcher, qu'il observe de loin. On devine que la distance physique n'est que le reflet d'une incapacité à faire autrement, la douleur en filigrane, le schéma d'une relation où le fils n'a jamais pu « atteindre » le père, même en des temps lointains où celui-ci n'avait pas élu domicile dans la rue. Des lettres du fils au père, du père au fils, non lues par les destinataires, ajoutées à l'évocation des lettres de la mère, amorcent des dialogues, développent en de longues introspections l'attente de l'autre, la blessure de l'absence. Et dans cette quête du père se dessine un univers peu à peu transfiguré, fantasmagorique. Dans l'atmosphère de présence/absence qui préside aux rapprochements filiaux, la rue en devient un personnage avec lequel le héros dialogue, et le moyen par lequel le père et le fils « se voient l'un dans l'autre ». D'autres rapprochements s'y manifestent par l'expérience similaire où ils côtoient des êtres souffrants, un homme qui tremble, une femme en larmes, ou quand ils s'entretiennent par personnes interposées. La rue étant le lieu des rencontres possibles, des entrevues muettes, où le héros chemine, que ressort-il de ces épreuves ? Un cri : « J'ai envie de vivre ! »

Biographie

Mathias de Breyne est né à Lyon en 1973. Ecrivain et traducteur littéraire, il a écrit un de ses derniers livres, Étude de chaos avec Guillaume Boppe, publié aux Éditions Nuit Myrtide. Il a également traduit les poèmes de la Baby Beat Generation, Éditions La main courante. Les Éditions du Cygne ont publié son livre Langue morte, avec des dessins de Philippe Dubit.

Du même auteur : Mathias de Breyne