Salle de shoot : les salles d'injection supervisées à l'heure du débat français
facebook google+ twitter

Salle de shoot : les salles d'injection supervisées à l'heure du débat français

de ,

chez les Empêcheurs de penser en rond

Collection(s) : Les empêcheurs de penser en rond

12,50 Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Le débat sur les salles d'injection exacerbe les
tensions entre tenants de la «guerre à la drogue» et partisans
de la «réduction des risques» (politique qui permet aux usagers
de préserver leur santé même s'ils n'arrêtent pas les drogues).
Il révèle la fracture entre des responsables politiques nationaux
tentés par la démagogie, et des élus locaux pragmatiques.

Refusant de prendre en compte les expériences en Espagne,
Suisse, Allemagne ou Canada, et balayant les études scientifiques,
le précédent gouvernement avait dit «non» aux salles d'injection.
Malgré ce refus, des villes de droite comme de gauche - Bordeaux,
Nancy, Strasbourg, Marseille ou Paris - ont préparé l'ouverture
de ces salles en attendant des jours meilleurs. C'est en 2013
qu'elles commencent à ouvrir.

Ce livre revient sur ces années où les usagers de drogues
illicites ont été des boucs émissaires. Il est un cri d'espoir et un
appel pour une politique des drogues plus humaine et plus efficace,
fondée sur la régulation des usages.

Nous remercions Sidaction pour son soutien sans
faille sans lequel ce livre n'aurait pu voir le jour.
Les auteurs, un usager de drogues activiste et un professionnel des addictions, pensent que les salles de consommation s'inscrivent dans une politique au service de la santé de tous. Ils demandent une politique des drogues plus humaine et plus efficace. ©Electre 2017