Sens (inter)dits. Vol. 1. Construction du sens et représentation des référents
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 125 pages
Poids : 223 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-343-22729-0
EAN : 9782343227290

Construction du sens et représentation des référents

chez L'Harmattan

Collection(s) : Dixit grammatica

Serie : Sens (inter)dits

Paru le | Broché 125 pages

Public motivé

17.00 Disponible - Expédié sous 13 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

préface de Béatrice Vaxelaire et Rudolph Sock


Quatrième de couverture

Sens (inter)dits

1. Construction du sens et représentation des référents

Réalisé et financé dans le double cadre du Programme bilatéral « Polonium 2019-2021 » (Narodowa Agencja Wymiany Akademickiej - NAWA, Pologne et Ministères de l'Europe et des Affaires étrangères - MEAE et de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation - MESRI, France) et du Programme « IdEx Attractivité Recherche 2021 » (Université de Strasbourg, France), ce sixième numéro de Dixit Grammatica est un volume thématique sur la perception en sciences du langage, intitulé Sens (inter)dits et qui se compose de quatre tomes : 6-1. Construction du sens et représentation des référents ; 6-2. Verbes et architectures syntaxico-discursives ; 6-3. Analyse du discours, pragmatique ; 6-4. Didactique des langues et phonétique.

Les contributions ci-rassemblées prennent ainsi pour objet d'étude général la perception humaine pour l'aborder sous ses coutures linguistiques. Centrées sur ses manifestations en langue et en discours (ou en parole, préciseront les phonéticiens), elles s'inscrivent principalement dans les domaines de la morphologie, la lexicologie, la sémantique, la syntaxe, l'analyse de discours, la pragmatique, la phonétique et le français langue étrangère. Pour ce qui est des approches adoptées, ce sont les démarches descriptive, contrastive et didactique qui l'emportent. Enfin, ce sont cinq langues naturelles, à savoir le français, l'anglais, le polonais, le tchèque et le slovaque, que les contributeurs ont choisies comme bases empiriques.

Au total, ce sont trente-deux universitaires de cinq pays européens (France, Pologne, République tchèque, Slovaquie et Ukraine) qui rendent compte de leurs recherches (en cours ou récentes) sur la perception en linguistique dans le présent numéro collectif.

Biographie

Christelle Lacassain-Lagoin (linguistique anglaise et comparée, interface syntaxe- sémantique - Université de la Sorbonne, France), Fabrice Marsac (linguistique française et comparée, grammaire traditionnelle, didactique du français - Université de Strasbourg, France & KJF, Université d'Opole, Pologne), Witold Ucherek (linguistique contrastive, lexicographie bilingue - Université de Wroctaw, Pologne) et Katarína Chovancová (linguistique comparée, français langue étrangère - Université Matej Bel de Banská Bystrica, Slovaquie) sont des universitaires européens, enseignants-chercheurs dans le domaine des sciences du langage. Leurs travaux de recherche ainsi que leurs cours portent notamment sur l'expression linguistique de la perception, en langue, en discours ou en parole.