Serena
facebook google+ twitter

Serena

de ,

chez Ed. Sarbacane

Paru le | Relié 204 pages

Grand format Livre relié
23.50 En stock - Expédié sous 24h
Ajouter au panier Frais de livraison

dessin Risbjerg | d'après le roman de Ron Rash


()

Tiré du sombre mais génial roman de Ron Rash, cette BD nous parle d'un couple prêt à tout pour le pouvoir et l'argent.

Tuer n'est ici pas un problème!

Du capitalisme et de l'ambition à en vomir.


Chronique Page des libraires, rédigée par Claire Rémy Librairie Maupetit (Marseille)

Au cœur des Smoky Mountains, un train s’apprête à entrer en gare. Sur le quai, deux hommes attendent leur patron, Georges Pemberton, en cancanant sur la « mignonne » que celui-ci a épousé lors de son voyage et qui vient s’installer avec son mari dans ce coin sauvage de Caroline du Nord. Ils n’imaginent pas un instant que Serena sait pertinemment où elle met les pieds et ne se doutent pas des ambitions qu’elle apporte dans ses valises. C’est pourtant dès la sortie du train qu’ils vont apprendre à connaître cette femme qui les impressionne dès le premier regard : belle et les yeux revolver, aussi froide que sa chevelure est flamboyante, elle n’hésite pas à les remettre à leur place et à imposer sa loi, sous le regard pétri d’amour et d’admiration de son mari. À peine sont-ils arrivés qu’a lieu le premier d’une longue liste de meurtres : Pemberton tue en combat singulier le père de la jeune femme qu’il a mise enceinte avant de partir. Ce qui ne semble nullement atteindre Serena. Ces deux-là sont unis par la soif du pouvoir et de la richesse. Pour ce faire, ils comptent pleinement profiter des bois dont a hérité l’industriel. Nous sommes dans les années 1930 et la main-d’œuvre est facile à trouver après la Grande Dépression. Très vite, c’est Serena qui devient le véritable chef de la concession : elle gagne le respect – ou plutôt se fait craindre – de tous les ouvriers en gagnant un pari contre l’un deux, le privant ainsi de deux semaines de salaire, en apprivoisant un aigle afin de débarrasser le chantier des serpents venimeux qui y rodent et, surtout, en écartant violemment et plus ou moins discrètement quiconque se dresse face à ses projets ou ses envies, avec l’aide de son homme de main, le sinistre Galloway. C’est elle et elle seule qui contrôle tout, distillant habilement effroi et désir autour d’elle. Les morts s’accumulent, la tension monte, aussi bien dans le récit que dans la lecture : on ne peut s’empêcher d’être complètement fasciné par cette femme autant qu’elle révulse, fasciné par sa force de caractère et révulsé par sa cruauté. Pétrie de secrets, Serena est absolument sans pitié et indéchiffrable. Tout, dans cette BD, nous ramène aux plus belles et glaçantes tragédies antiques : la passion, les tourments, la fureur vengeresse qui montent crescendo jusqu’au final tragique. Les conciliabules en aparté des bûcherons – qui jalonnent le récit dans des planches pleine page sur fond blanc, tandis que le reste de la BD est dans des tons plutôt sombres – rappellent les chœurs des pièces classiques qui chantaient la tragédie à venir. C’est sans doute là l’une des plus belles trouvailles du duo formé par Anne-Caroline Pandolfo et Terkel Risbjerg qui a su construire un scénario fuselé dans lequel la nature est un personnage à part entière, ajoutant encore un peu plus à l’âpreté du récit. Tout est également affaire de visages dans le dessin, les « gueules » des principaux protagonistes permettant quasiment de se passer de texte. Une grande BD pour une grande héroïne romanesque.

Années 1930, smoky mountains.

Au lendemain de la Grande Dépression, George Pemberton et sa jeune épouse Serena voient grand : les forêts dont Pemberton a hérité feront leur richesse.

Ambitieux et acharnés, sans pitié pour les souffrances des misérables bûcherons engagés à l'abattage parfois au prix de leur vie, ils se heurtent bientôt à un projet d'aménagement de parc national.

Pemberton décide de soudoyer banquiers et politiciens, tandis que Serena, qui parcourt sans relâche ses terres à cheval, un aigle perché sur le bras, fait valoir d'autres arguments : le fusil, le couteau, le poison - et un effrayant homme de main, dévoué à sa cause...
Dans les années 1930, dans les montagnes de Caroline du Nord, Serena Pemberton, femme d'un riche exploitant forestier, ne recule devant rien pour faire fructifier leur entreprise. Mais l'Etat envisage d'intégrer leurs terres à un futur parc national. Pemberton met sa fortune à contribution pour soudoyer tous les banquiers et politiciens et Serena n'hésite pas à éliminer les obstacles humains. ©Electre 2019
Format : Relié
Nb de pages : 204 pages
Poids : 1246 g
Dimensions : 22cm X 30cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-37731-047-0
EAN : 9782377310470

Du même auteur : Anne-Caroline Pandolfo


Du même auteur : Terkel Risbjerg