Six-quatre
facebook google+ twitter

Six-quatre

de

chez Liana Levi

Collection(s) : Policier

Paru le | Broché 615 pages

Grand format Livre broché
23.00 Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison
Ce livre est également présenté dans notre sélection :

traduit du japonais par Jacques Lalloz


Chronique Page des libraires, rédigée par Nadège Rousseau Librairie Passages (Lyon)

Au centre du roman, le « 6-4 », une affaire non résolue datant de l’an 64 de l’ère Shôwa : une fillette, Shôko, a été enlevée et tuée. Quatorze ans plus tard, son meurtre n’est toujours pas élucidé. Mais Mikami, inspecteur en charge des relations publiques, découvre de nouveaux éléments et pourrait bien réussir à faire la lumière sur ce crime. Seulement, il n’y a pas que le « 6-4 ». Il doit également faire face à un drame personnel : sa fille, Ayumi, a fugué. Alors, entre le meurtre de Shôko et la disparition d’Ayumi, il navigue à vue. D’autant plus qu’il est pris dans un étau, entre des supérieurs qui tentent de le manipuler et des journalistes de plus en plus avides de scoops. Car Six-quatre est aussi une étude incroyable sur les rapports entre police et médias : la liberté des journalistes est-elle compatible avec celle des enquêteurs ? Et si l’on n’y prend garde, à force de conflits, ne risque-t-on pas de perdre de vue la véritable question : l’humain ? Six-quatre n’est donc pas un « simple » roman policier. C’est un roman protéiforme dans lequel Yokoyama explore les conflits en tous genres, la corruption, la place de la femme dans la société, et puis cette peur de « perdre la face », omniprésente. Un roman à l’intrigue finement construite, servi par une narration complexe, lente et fascinante !

Six-quatre

Le six-quatre ? Une affaire non résolue qui remonte à l'an 64 du
règne de l'empereur Shôwa. Une fillette de sept ans enlevée
et assassinée sans que l'on parvienne à arrêter son ravisseur.
Quatorze années ont passé, l'empereur n'est plus le même, mais la
plaie reste ouverte pour cette région du nord de Tokyo. Dans cette
année civile 2002, la prescription des faits approche. Pourtant, pas
question de baisser les bras. Le grand chef de la police nationale
doit venir l'annoncer officiellement au père de la victime et à la
presse. Le commissaire Mikami, en charge des relations publiques
depuis peu, a une semaine pour organiser la visite. Premier défi :
régler au plus vite un différend avec les journalistes ; deuxième :
vaincre la résistance du père ; troisième : ne pas se laisser envahir
par ses propres démons. Mais pour relever ces défis, il lui faut avant
tout débusquer la vérité aux sources les plus profondes de l'affaire
et de l'âme humaine, là où il n'aurait jamais pensé la trouver...

Le Japon, une société
dangereusement codifiée

« Une lecture addictive, une plongée dans la société japonaise
et un des meilleurs romans policiers que j'aie lus. » David Peace
L'inspecteur Mikami ne parvient pas à oublier son échec dans l'affaire six-quatre, l'enlèvement d'une fillette qui s'était soldé par son assassinat et par la fuite du ravisseur avec la rançon, en 1989. Quatorze ans plus tard, chargé d'organiser la visite du chef de la police nationale au commissariat pour montrer que les recherches continuent, Mikami se replonge dans l'enquête. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 615 pages
Poids : 670 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-86746-951-0
EAN : 9782867469510