Solomon Gursky

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 635 pages
Poids : 660 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-36468-122-4
EAN : 9782364681224

Solomon Gursky

de

chez Ed. du sous-sol

Collection(s) : Feuilleton fiction

Paru le | Broché 635 pages

24.00 Disponible - Expédié sous 3 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit de l'anglais (Canada) par Lori Saint-Martin & Paul Gagné


Les libraires en parlent

Emilie Pautus (La Manoeuvre)

Si Sergio Leone avait tourné Il était un fois en Amérique au Canada ! Truculent, haletant, surprenant, passionnant, Solomon Gursky a tout simplement tout d'un grand livre !

()

Non seulement un chef d'oeuvre, mais également un immense plaisir de lecture !!!
Laissez-vous guider par le corbeau...

Quatrième de couverture

Moses Berger est encore enfant quand il entend pour la première fois le nom de Solomon Gursky. Ce personnage énigmatique deviendra bientôt pour lui une obsession qui l'incitera à mener une vaste enquête aux quatre coins du monde. Toute sa vie sera consacrée à démêler le vrai du faux dans l'histoire d'une famille aux origines drapées de mystère.

Nous entraînant dans les bas-fonds londoniens du XIXe siècle, en Arctique avec l'expédition de Franklin en 1845, jusqu'en Amérique pendant la prohibition, des paysages vallonnés des Cantons-de-l'Est d'hier et d'aujourd'hui aux hauteurs de Westmount et ruelles du Mile End, Solomon Gursky est un puissant roman qui captive et terrasse par sa verve et son humour mordant.

Dans cette traversée épique et hilarante, il est autant question d'Inuits convertis au judaïsme, de la Longue Marche de Mao, d'âmes échouées au passage du Nord-Ouest, des bars jazz de Montréal, que d'un corbeau maléfique tournoyant au-dessus de six générations de Gursky. Fresque totale de l'Amérique du Nord, de la fin du Far West au début de l'industrialisation, en bifurquant par la révolution russe, la Seconde Guerre mondiale et les seventies, Solomon Gursky, n'ayons pas peur des mots, est un chef-d'oeuvre.

Biographie

Fils d'un ferrailleur, Mordecai Richler est né en 1931, rue Saint-Urbain, au coeur du Mile End, le célèbre quartier de Montréal. À l'âge de dix-neuf ans, il s'exile en Europe, d'abord en France et en Espagne, puis en Angleterre où il publie L'Apprentissage de Duddy Kravitz en 1959. De retour au Canada en 1972, il s'installe dans les Cantons-de-l'Est avec sa femme Florence et leurs cinq enfants. Il meurt en 2001, laissant une oeuvre incomparable à la renommée internationale.

Du même auteur : Mordecai Richler