Sur l'histoire ancienne : la matière, la forme et la méthode
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 213 pages
Poids : 400 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
EAN : 9782707117120

Sur l'histoire ancienne

la matière, la forme et la méthode

de

chez La Découverte

Collection(s) : Textes à l'appui

Paru le | Broché 213 pages

13.57 Indisponible

traduit de l'anglais par Jeannie Carlier


Quatrième de couverture

"Ce livre parle de l'histoire des Grees et des Romains : de l'étude et de la compréhension de cette histoire ; des sources dont disposent les historiens, et des restrictions sévères qui les affectent ; des pratiques qu'ils mettent en œuvre lorsqu'ils les utilisent, et des procédures différentes qui pourraient être tentées ; bref, de ce que nous pouvons savoir et de ce que nous ne saurons sans doute jamais." Tel est l'objectif que se fixe Moses Finley au début de cet ouvrage, dans lequel il livre avec sa concision habituelle les réflexions et les conclusions de cinquante ans d'enseignement universitaire de l'histoire ancienne.

L'auteur se veut délibérément polémique. Il met en cause les fondements de la démarche dominante : le statut privilégié que l'on accorde si souvent aux textes classiques, par exemple, ou encore les failles de l'analyse traditionnelle de la cité grecque ou romaine. Il démasque ses interprétations souvent abusives dans des domaines aussi différents que la guerre et les structures urbaines de l'antiquité, et propose des pistes plus fructueuses s'appuyant sur des modèles. Il tient à poser les questions justes afin que nous puissions mieux comprendre la vie du monde antique "tel qu'il était".

Tous les historiens sont confrontés à des problèmes fondamentaux de méthode. Ils en trouveront ici une analyse précieuse pour le développement de leurs recherches.

Biographie

M.-I. Finley est né à New York en 1912. Il a été professeur à l'université Rutgers aux Etats-Unis et en fut exclu à l'époque du maccarthysme. Installé en Grande-Bretagne depuis 1954, il y fut professeur émérite d'histoire ancienne à l'université de Cambridge jusqu'à sa mort, le 23 juin 1986. Il a publié de nombreuses études portant surtout sur l'histoire économique et sociale de la Grèce ancienne et plusieurs ouvrages dont dix ont été traduits en français.