Sur le ciel effondré
facebook google+ twitter

Sur le ciel effondré

de

chez Rouergue

Collection(s) : Rouergue noir

Paru le | Broché 503 pages

23.00 En stock - Expédié sous 24h
Ajouter au panier Frais de livraison

Thomas Carle (Le comptoir des mots)

S'affirmant comme un incontournable du polar français, Colin Niel nous emmène dans la jungle guyanaise avec un polar dopé au trafic d'or ! Organisations criminelles, corruption, tout y est ! Et surtout tout est fortement inspiré de la réalité, car c'est avec une précision documentaire que l'auteur nous entraîne dans le département des laissés-pour-compte de la république.

En raison de sa conduite héroïque lors d'un attentat en métropole, l'adjudante Angélique Blakaman a obtenu un poste à Maripasoula, dans le Haut-Maroni, là où elle a grandi. Au bord du fleuve, il lui faut supporter de n'être plus la même, une femme que sa mère peine à reconnaître, de vivre aussi dans une ville qui a changé au voisinage des rives du Suriname, avec leurs commerces chinois, leurs dancings et leurs bordels, les filles dont rêvent les garimpeiros qui reviennent des placers aurifères. Et après les derniers spots de vie urbaine s'ouvre la forêt sans bornes vers les mythiques Tumuc-Humac, le territoire des Wayanas, ces Amérindiens qui peu à peu se détachent de leurs traditions, tandis que s'infiltrent partout les évangélistes. C'est là que vit Tapwili Maloko, le seul homme qui met un peu de chaleur dans son coeur de femme. Aussi, lorsque de sombres nouvelles arrivent de Wïlïpuk, son village à plusieurs heures de pirogue, hors de question qu'Angélique ne soit pas de la partie. Pour elle s'engage l'épreuve d'une enquête dans la zone interdite, ainsi qu'on l'appelle parfois. Et pour affronter le pire, son meilleur allié est le capitaine Anato, noir-marron comme elle, et pour elle prêt à enfreindre certaines règles.

Avec cette héroïne que ses colères tiennent comme une armure, Colin Niel nous fait entrer dans une Guyane secrète, qui n'a pas tout perdu de ses pouvoirs anciens, lorsque les hommes vivaient auprès des dieux.

Pour sa série policière située en Guyane, Les Hamacs de carton (2012), Ce qui reste en forêt (2013) et Obia (2015), Colin Niel a reçu de nombreux prix littéraires, parmi lesquels le Prix des lecteurs Quais du polar/20 Minutes 2016 pour Obia. Son dernier roman paru, Seules les bêtes, a été notamment récompensé par le prix Polar Landerneau 2017.
Grâce à son comportement héroïque, l'adjudante Angélique Blakaman a obtenu un poste à Maripasoula, dans le Haut-Maroni, en Guyane. Lorsque de sombres nouvelles arrivent de Wilïpuk, son village, Angélique est chargée de l'enquête, aidée par son meilleur allié, le capitaine Anato. ©Electre 2018
Format : Broché
Nb de pages : 503 pages
Poids : 606 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-8126-1658-7
EAN : 9782812616587

Du même auteur : Colin Niel