Sur le sommeil, ou plutôt sur les rêves : et autres textes inédits
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 227 pages
Poids : 200 g
Dimensions : 14cm X 23cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-9700536-8-2
EAN : 9782970053682

Sur le sommeil, ou plutôt sur les rêves

et autres textes inédits

de

chez Ed. BHMS

Collection(s) : Sources en perspective

Paru le | Broché 227 pages

Public motivé

25.00 Indisponible

édition Jacqueline Carroy & Louise Salmon


Quatrième de couverture

Les travaux de Gabriel Tarde (1843-1904) suscitent actuellement un regain d'intérêt dans le domaine des sciences sociales. Dans les manuscrits écrits entre 1870 et 1872 et publiés ici pour la première fois, Tarde note ses rêves, tient un journal à visées scientifiques, compose des poèmes et des fictions politiques, en écho à ses lectures et curiosités intellectuelles, mais aussi en contrecoup de ses préoccupations sexuelles et amoureuses comme de la guerre contre la Prusse et la Commune de Paris. Ils dessinent un portrait saisissant du magistrat provincial, devenu plus tard célèbre comme philosophe, criminologue, psychologue et sociologue. Deux essais de Jacqueline Carroy et Louise Salmon analysent la psychologie des rêves et les engagements politiques de Tarde. Ils montrent comment Sur le sommeil. Ou plutôt sur les rêves participe d'une généalogie occultée de la psychanalyse, ou encore comment les positions conservatrices et antirépublicaines de Tarde ont pu l'amener à prendre la défense du vote des femmes.

Ces inédits de jeunesse éclairent d'une lumière nouvelle les travaux publiés par Tarde dans sa maturité, et acquièrent tout à la fois un regain d'actualité aux yeux des lecteurs contemporains.

Biographie

Jacqueline Carroy, directrice d'études à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales et directrice du Centre Alexandre Koyré d'histoire des sciences et des techniques à Paris (UMR 8560), travaille sur l'histoire de la psychologie et de la psychopathologie. Ses recherches actuelles portent sur l'histoire du rêve au XIXe et au XXe siècles.

Louise Salmon, doctorante du Centre de recherches en histoire du XIXe siècle de Paris I et du Centre Universitaire de Recherches sur l'Action Publique et le Politique (CNRS-UMR 6054), travaille sur la figure de Gabriel Tarde dans la perspective d'une histoire des sciences sociales au XIXe siècle et plus particulièrement d'une histoire des pratiques culturelles, sociales et professionnelles.