Syncrétisme chrétien et rigueur anti-pentecôtiste en Afrique noire occidentale : le cas béninois
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 349 pages
Poids : 482 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
EAN : 9782747532594

Syncrétisme chrétien et rigueur anti-pentecôtiste en Afrique noire occidentale

le cas béninois

de

chez L'Harmattan

Collection(s) : Etudes africaines

Paru le | Broché 349 pages

Public motivé

29.00 Disponible - Expédié sous 13 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

La nécessaire adaptation du christianisme aux cultures africaines (son inculturation ou contextualisation) ne l'oblige nullement à se laisser envahir par des croyances et des pratiques magico-religieuses traditionnelles, contraires à ses principes.

En dépit de certaines apparences, la quasi-totalité des Eglises afro-chrétiennes se gardent de tout syncrétisme.

Il n'en existe pas moins des Eglises, préoccupées avant tout d'efficacité rituelle ou charismatique, dans lesquelles se concilient curieusement, sans souci de cohérence doctrinale, des caractères empruntés à des catégories d'Eglises fortement rivales. Elles se révèlent syncrétiques dans un cadre purement chrétien.

Il existe par ailleurs bon nombre d'Eglises locales, opposées à toute exubérance spirituelle, notamment aux visions, aux transes prophétiques et aux sollicitations de «miracles», mettant l'accent sur la rigueur morale et sur l'approfondissement de la foi.

Après avoir traité dans deux ouvrages précédents des Eglises prophétiques inventées sur place et des Eglises de caractère pentecôtiste africanisées, l'auteur nous livre ici le fruit d'observations et d'enquêtes effectuées au sein de ces deux dernières catégories d'Eglises.

Biographie

Albert de Surgy est directeur de recherches au CNRS, rattaché au laboratoire «Systèmes de pensée en Afrique noire».

Avant qu'il ne s'intéresse aux Eglises afro-chrétiennes, ses principaux travaux ont porté sur les systèmes divinatoires des Evhé (Togo et Ghana) et des Mwaba-Gurma (Nord-Togo), sur la conception du sacrifice que de tels systèmes mettent en évidence, puis sur la nature des pratiques qui associent inextricablement la religion à l'acquisition et à l'exercice de «puissances».