Terminus Belz
facebook google+ twitter

Terminus Belz

de

chez Liana Levi

Collection(s) : Policier

Paru le | Broché 365 pages

Grand format Livre broché
19.00 Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Chronique Page des libraires, rédigée par Virginie Vigouroux Librairie Vivement dimanche (Lyon)

Le lecteur découvre Marko, jeune Ukrainien clandestin en cavale. Il est seul en France, pays qu’il ne connaît pas, il a la mafia à ses trousses et la vue du moindre policier lui donne des sueurs froides. Il décide alors de se réfugier où personne, pense-t-il, ne viendra le chercher, loin de tout : sur une île. Et c’est là le génie d’Emmanuel Grand. Car au fur et à mesure que le tueur à gages engagé pour liquider Marko progresse, celui-ci se heurte non seulement aux limites géographiques de l’île mais aussi aux avaries qui empêchent toute fuite. La tension monte inexorablement. Mais le suspense ne s’arrête pas là puisque Marko a fort à faire lorsqu’il arrive sur Belz, petite île de pêcheurs où tout le monde se connaît et où le travail se fait rare. La venue d’un étranger ne peut évidemment pas passer inaperçue et cet événement va cristalliser les tensions et donner lieu à quelques altercations musclées. Je n’en révèle pas plus sur l’intrigue, si ce n’est qu’elle est menée grand train. En ce début d’année le polar français a le vent en poupe !

Terminus Belz

Il s'appelle Marko Voronine. Il est en danger. La mafia le poursuit. Il croit trouver refuge sur Belz, une petite île bretonne au large de Lorient coupée de tout sauf du vent. Mais quand le jeune Ukrainien débarque du ferry, l'accueil est plutôt rude. Le métier du grand large en a pris un coup, l'embauche est rare sur les chalutiers et les marins rechignent à céder la place à un étranger. Et puis de curieuses histoires agitent en secret ce port de carte postale que les locaux appellent « l'île des fous ». Les hommes d'ici redoutent par-dessus tout les signes de l'Ankou, l'ange de la mort, et pour Marko, les vieilles légendes peuvent se montrer aussi redoutables que les flingues de quelques tueurs roumains.

Tricotant avec brio un huis clos inquiétant et une course-poursuite haletante, Emmanuel Grand mène son thriller d'est en ouest à un train d'enfer.

Paroles de libraires

« Quand un clandestin ukrainien tentant d'échapper à la mafia roumaine débarque sur une petite île bretonne coupée du monde, le vent peut bien continuer de rugir et le marin craindre l'Ankou, le lecteur, lui, retient son souffle ! »
Coiffard, Nantes

« Très iodé et furieusement rythmé. »
Le Jardin des lettres, Craponne

« Le maître du polar breton est né. »
Mots en marge, La Garennes-Colombes

« Un roman policier-fantastique et aussi très humain. »
Le Passage, Alençon

« Un roman noir fascinant où mafia roumaine et légendes bretonnes se télescopent avec brio. Formidablement mené et original, à ne pas manquer ! »
Les mots et les choses, Boulogne-Billancourt

« Un roman palpitant à l'intrigue rythmée par les vents marins. »
Le Failler, Rennes

« Fouetté par les vents bretons, confronté à des marins bourrus, on ne peut pas lâcher ce polar à l'intrigue mâtinée de légendes. Embarquez pour Belz ! »
Vivement dimanche, Lyon

« Des plus sombres légendes bretonnes au meilleur du thriller contemporain, Terminus Belz est le trait d'union improbable mais pourtant réussi entre Anatole Le Braz et DOA ! »
L'Odyssée, Saint-Malo

« Un polar parfaitement maîtrisé, mélange vif et détonant de mafia et de légendes bretonnes, d'histoire d'amour et de pêcheurs dans la tourmente : un régal »
Le Divan, Paris

« Une efficacité redoutable pour installer une ambiance noire, trouble, contemporaine. »
Espace culturel Leclerc, Bretagne

« Emmanuel Grand a très bien su mélanger l'action, l'imaginaire, le suspense et la beauté des îles bretonnes. »
Gibert Jeyne, Paris

« Quand les légendes s'invitent au bal des tueurs, c'est toute l'île qui danse une gigue mortelle. Un roman qui vous harponne ! »
Saint-Christophe, Lesneven

« Un premier roman absolument remarquable à ne surtout pas manquer. »
Cultura, Plaisir

« Les personnages sont très bien brossés (notamment le libraire alcoolique !) et l'intrigue est très prenante. »
Le Forum du livre, Rennes

« Un polar aussi vivifiant qu'une tempête bretonne ! »
La Manoeuvre, Paris
Marko Voronine est passager clandestin à l'arrière d'un camion. Ukrainien, il est parti avec trois autres compatriotes vers la France. Les passeurs roumains tentent de violer la jeune femme qui les accompagne. Après avoir réussi à les maîtriser et à s'emparer du camion, ils savent qu'ils doivent se séparer s'ils veulent semer la mafia roumaine. Prix SNCF du polar 2016 (roman). Premier roman. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 365 pages
Poids : 404 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-86746-706-6
EAN : 9782867467066

Du même auteur : Emmanuel Grand