Territoires de l'exil juif : Crimée, Birobidjan, Argentine

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 225 pages
Poids : 295 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-220-06495-6
EAN : 9782220064956

Territoires de l'exil juif

Crimée, Birobidjan, Argentine

de

chez Desclée De Brouwer

Collection(s) : Pages d'histoire

Paru le | Broché 225 pages

Public motivé

19.00 Disponible - Expédié sous 8 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Après la Shoah, la création de l'État d'Israël a été unanimement saluée comme la seule proposition, nouvelle voire révolutionnaire, permettant de mettre fin à la persécution du peuple juif, en lui donnant un territoire où se rassembler et se défendre. L'idée n'est pourtant pas exclusivement liée au sionisme politique, comme on le croit trop souvent, et ne date pas de l'après-guerre, mais du tournant du XIXe et du XXe siècle.

C'est en Russie, suite à la révolution d'Octobre, qu'eurent lieu les deux premières tentatives de territorialisation des Juifs dans le cadre d'une unité politique : au sud de l'Ukraine, en Crimée rurale, puis dans une région administrative autonome à l'extrême-est de l'Union soviétique, l'État juif du Birobidjan. Le baron Maurice de Hirsch, philanthrope d'origine allemande, fonda quant à lui des «colonies agricoles juives», pour répondre à l'exigence de peuplement d'un territoire argentin alors sous-occupé.

La redécouverte de ces expériences méconnues apporte un éclairage sur la situation actuelle des Juifs : ne peut-il y avoir une identité sans territoire, une identité dans et par l'exil ?

Biographie

Né en 1974, David Muhlmann est docteur en sociologie (Sciences Po Paris) et psychanalyste. Il a publié Les Étapes de la pensée psychanalytique (Desclée de Brouwer, 2007), et Réconcilier marxisme et démocratie (Seuil, 2010).

Du même auteur : David Muhlmann