Thémis en diplomatie : droit et arguments juridiques dans les relations internationales de l'Antiquité tardive à la fin du XVIIIe siècle
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 331 pages
Poids : 514 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7535-5123-7
EAN : 9782753551237

Thémis en diplomatie

droit et arguments juridiques dans les relations internationales de l'Antiquité tardive à la fin du XVIIIe siècle

chez Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Histoire

Paru le | Broché 331 pages

Public motivé

23.00 Disponible - Expédié sous 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Thémis en diplomatie

Droit et arguments juridiques dans les relations internationales

L'étude des relations internationales et des contacts diplomatiques au travers des âges ne saurait faire l'économie d'une réflexion sur le rôle et l'importance du recours au droit et aux arguments juridiques. C'est autour de ce postulat que sont réunies les diverses contributions du présent ouvrage qui s'inscrivent dans un espace allant des marges orientales de Byzance à l'Europe occidentale et dans un large champ chronologique, de l'Antiquité tardive à la fin du XVIIIe siècle. Elles cherchent à saisir l'usage que les différents acteurs des relations internationales ont fait du droit et des règles juridiques dont ils disposaient pour éviter, résoudre mais aussi, parfois, générer des conflits. L'argument de nature juridique relève en effet d'un langage fondé sur des valeurs et des références qui permettent l'échange et la controverse entre interlocuteurs partageant a priori une culture politique sinon toujours commune, du moins proche. Plus largement, le droit, considéré comme un moyen de la diplomatie, est non seulement utilisé, mais aussi dévoyé et manipulé, disant ainsi beaucoup des rapports de force des parties en présence. Les maniements du droit en diplomatie nécessitent une réelle maîtrise de l'outil juridique et impliquent d'étudier les différents types de protagonistes des relations internationales, qu'ils y soient directement impliqués (ambassadeurs, juristes, souverains) ou que leurs activités et leur sort en dépendent (marchands, négociants, transfuges). Autant d'éléments qui sont au coeur des réflexions de ce volume.

Biographie

Nicolas Drocourt est maître de conférences en histoire médiévale à l'université de Nantes et membre du Centre de Recherche en Histoire Internationale et Atlantique (CRHIA) ; ses travaux portent sur la diplomatie médio-byzantine. Il a notamment dirigé La figure de l'ambassadeur entre mondes éloignés. Ambassadeurs, envoyés officiels et représentations diplomatiques entre Orient islamique, Occident latin et Orient chrétien (XIe-XVIe siècle), PUR, 2015.

Éric Schnakenbourg est professeur d'Histoire moderne à l'université de Nantes et directeur du Centre de Recherche en Histoire Internationale et Atlantique (CRHIA). Il est spécialiste de l'histoire des relations internationales en Europe et dans l'espace atlantique aux XVIIe et XVIIIe siècles. Il a notamment publié Entre la guerre et la paix : Neutralité et relations internationales, XVIIe-XVIIIe siècles, PUR, 2013.