Tiens ferme ta couronne
facebook google+ twitter

Tiens ferme ta couronne

de

chez Gallimard

Collection(s) : L'infini

Paru le | Broché 333 pages

Grand format Livre broché
20.00 Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

()

Ou le tournant dans la vie d'un scénariste perdu dans sa carrière. Il serait incompris, véritablement dans une quête de vérité, mais de quoi? Le sens de la vie se mêle au cinéma, à la littérature. Il sera question de Cimino et de Coppola, d'amour, de nuits parisiennes.

C'est sombre et joyeux, la langue est précise et entraînante, ça foisonne. On s'y engouffre et on en redemande!

G. C. (Le Comptoir des mots)

Quatre ans après Les renards pâles, Yannick Haenel épouse à nouveaux les pas de son personnage Jean Deichel, écrivain solitaire et obsessionnel, possédé par une inextinguible soif de vie et de vérité. Alors qu'il vient de terminer un scénario consacré à la vie de Melville, il décide de soumettre celui-ci à Michael Cimino, l'âme damnée du cinéma américain... S'engage alors pour l'écrivain un parcours erratique, ponctué de rencontres épiphaniques, entre grotesque et sublime... Les rues du XXe arrondissement constituent une fois encore l'un des principaux décors de ce roman, qui cherche l'incandescence dans une époque obscure.

Chronique Page des libraires, rédigée par Nadia Sendin Espace culturel (Moisselles)

Trois histoires s’entrelacent dans ce récit : celle de Melville, celle de l’auteur et enfin celle de Cimino, le réalisateur américain du Voyage au bout de l’enfer et de La Porte du paradis. Tout commence lorsque le narrateur décide de demander à Cimino de lire son scénario sur la vie de Melville et de mettre en scène la pensée de ce dernier. Cette entreprise s’avère impossible puisque échappant à toute tentative de représentation. Dès lors, le narrateur fait un parallèle entre lui et Cimino. Il nous donne à lire sa propre vie, celle d’un écrivain incompris dont l’héroïsme est celui d’un perdant, tendue vers la recherche mystique de la vérité. Ces deux vies sont deux vies pathétiques, qualifiées d’échec par la société car tout entière vouée à l’écriture. Tout le récit met en perspective sa propre quête et celle de Cimino, la mise en parole d’un absolu mystique, d’une vérité impossible que la création suggère sans jamais parvenir à la représenter – création que l’amour vrai régénère.

Tiens ferme ta couronne

Un homme a écrit un énorme scénario sur la vie de Herman Melville : The Great Melville, dont aucun producteur ne veut. Un jour, on lui procure le numéro de téléphone du grand cinéaste américain Michael Cimino, le réalisateur mythique de Voyage au bout de l'enfer et de La Porte du paradis. Une rencontre a lieu à New York : Cimino lit le manuscrit.

S'ensuivent une série d'aventures rocambolesques entre le musée de la Chasse à Paris, l'île d'Ellis Island au large de New York, et un lac en Italie.

On y croise Isabelle Huppert, la déesse Diane, un dalmatien nommé Sabbat, un voisin démoniaque et deux moustachus louches ; il y a aussi une jolie thésarde, une concierge retorse et un très agressif maître d'hôtel sosie d'Emmanuel Macron.

Quelle vérité scintille entre cinéma et littérature ?

La comédie de notre vie cache une histoire sacrée : ce roman part à sa recherche.
Alors qu'aucun producteur n'est intéressé par son scénario sur la vie de Herman Melville, le narrateur rencontre, à New York, le cinéaste Michael Cimino, réalisateur du Voyage au bout de l'enfer et de La porte du paradis. S'ensuit une série d'aventures rocambolesques au cours desquelles il croise la route d'Isabelle Huppert, d'un dalmatien nommé Sabbat et d'un voisin démoniaque. Prix Médicis 2017. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 333 pages
Poids : 357 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-07-017787-5
EAN : 9782070177875

Du même auteur : Yannick Haenel