Topographie anecdotée du hasard
facebook twitter

Topographie anecdotée du hasard

de

chez Othello

Paru le | Cartonné 370 pages

Tout public

Grand format Livre relié
25.00 Disponible - Expédié sous 4 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

avec l'aide de son cher ami Robert Filliou, enrichie d'annotations par leur ami Dieter Roth | traduite et réannotée par leur cher ami Emmett Williams | et, en miroir, 100 dessins de Topor | traduction depuis l'anglais de Stéphane Mahieu | et depuis l'allemand de Sacha Zilberfarb | postaface de Deborah Laks


« Vous avez entendu parler de l'homme qui vient pour dîner et s'installe pour des mois. Mais avez-vous jamais entendu parler de l'artiste qui vient pour dîner et emporte la table quand il s'en va ? Non seulement il l'emporte, mais l'accroche et l'expose comme oeuvre d'art. »
- Oscar Emmett Williams

Toute sa vie, Daniel Spoerri a récupéré et collé ce qu'il trouvait : des idées, des objets, des mots.

Tout commence dans une chambre d'hôtel miteuse de la rue Mouffetard, à Paris, le jeudi 17 octobre 1961. Daniel Spoerri décrit un par un les objets posés sur son bureau... À l'origine, c'est pour repousser les limites de l'art en détournant les catalogues de musée ; bientôt, ses amis se prêtent au jeu et ajoutent, sous forme de notes en bas de page, des anecdotes racontant leur vie, la vie de ces objets, leurs idées. D'un manifeste anti-artistique, ce texte devient le récit d'une amitié, l'autobiographie intellectuelle d'une génération proche de Fluxus, une tentative littéraire à la Perec.

Ce livre, écrit en français, devenu culte en Allemagne et aux États-Unis (plus de dix éditions), n'est ici jamais reparu dans sa version complète. Entre-temps, il a vu son volume multiplié par 6, été retraduit depuis 3 langues différentes et augmenté de 7 préfaces et 15 annexes.

Un work in progress à l'échelle d'un demi-siècle comme vous n'en avez sans doute jamais lu.
Le 17 octobre 1961, l'artiste dresse l'inventaire de l'ensemble des objets composant sa table de travail, dans sa chambre d'hôtel de la rue Mouffetard à Paris, décrivant chaque objet comme s'il s'agissait d'un catalogue de musée. Au départ manifeste pour se moquer du marché de l'art, le texte suscite commentaires et enrichissements en France et à l'étranger. Un témoignage de l'art des années 1960. ©Electre 2021
Format : Cartonné
Nb de pages : 370 pages
Poids : 698 g
Dimensions : 15cm X 20cm
Date de parution :
EAN : 9791095244097

Du même auteur : Daniel Spoerri