Tout ça pour quoi

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché sous jaquette
Nb de pages : 527 pages
Poids : 708 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7144-4800-2
EAN : 9782714448002

Tout ça pour quoi

de

chez Belfond

Collection(s) : Littérature étrangère

Paru le | Broché sous jaquette 527 pages

23.00 Disponible - Expédié sous 5 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Michèle Lévy-Bram


Les libraires en parlent

Chronique Page des libraires, rédigée par Marie-Laure Turoche Librairie L’Écriture, Vaucresson

Tout ça pour quoi est un véritable roman social du xxie siècle. Il raconte les pays riches face aux pays pauvres, les aberrations du capitalisme et de son système de santé, sans oublier le mariage, les enfants, les amis, l’amour et la mort. Et dans ce monde en désordre, comment réussir à trouver le bonheur ? Shep a un rêve depuis toujours : tout quitter pour s’installer en Afrique. Il a trouvé son paradis sur l’île de Pemba, dans l’archipel de Zanzibar. Personne dans son entourage ne le prend au sérieux, jusqu’au jour où il revend sa boîte à l’un de ses employés devenu riche grâce à un héritage. Avec cet argent, il achète trois billets pour son épouse, son fils et lui. Et qu’ils le suivent ou pas, Shep partira. Mais sa femme, Glynis, met un terme à ce doux projet : elle est atteinte d’un cancer. Dès lors, Shep doit travailler dans son ancienne entreprise… sous les ordres de son ex-employé qui se fait un plaisir de le rabaisser sans cesse. Pourtant, Shep tient bon ; pour sa femme. Sans boulot, pas de mutuelle, alors il s’accroche. Sauf que ça ne suffit pas, il faut rajouter, emprunter encore pour chaque nouvelle chimio. Ce n’est pas une histoire larmoyante, ce serait mal connaître Lionel Shriver. Et ne vous attendez pas à ce que la femme de son héros reste digne dans la maladie : Glynis n’est pas très sympathique. Shep est un idéaliste, mais c’est surtout une bonne poire qui, en effet, n’a pas sa place dans un pays tel que les États-Unis. Et puis il y a l’autre famille, Carol et Jackson, avec leur fille Flicka atteinte d’une maladie dégénérative. Cette dernière est la seule avec qui Glynis réussit à s’entendre, car elles sont aussi cyniques l’une que l’autre. Jackson est le meilleur ami de Shep. Il passe son temps à élaborer des titres de livres sur la société qui les manipule. Mais derrière ses grandes théories, Jackson est atteint d’un mal beaucoup plus terre à terre… Face à la maladie et la mort, l’argent prend toujours le dessus. Conclusion navrante, c’est vrai, mais il reste une sortie de secours : Pemba.

Quatrième de couverture

Après le choc d'Il faut qu'on parle de Kevin, la nouvelle bombe de Lionel Shriver. Toute sa rage, son audace et son humour au vitriol pour une radioscopie féroce et incisive du couple, de la famille, de la maladie et du rôle de l'argent dans notre vie. Un brûlot dévastateur.

Parfois, le soir, dans les embouteillages, Shep Knacker laisse son esprit divaguer : fuir les humiliations au travail, échapper aux jérémiades de son artiste de soeur, aux caprices des enfants, aux discours stériles de son meilleur ami. Quitter tout ça, partir sur cette île au large de Zanzibar, dormir, pêcher son poisson, lire, réfléchir... Vivre, tout simplement.

Un fantasme qu'il touche du doigt le jour où il vend sa société pour un petit pactole.

Sa décision est prise.

C'est alors que Glynis, son épouse, va briser net ce doux rêve : elle est atteinte d'une maladie rare, à un stade déjà avancé, et doit commencer au plus vite un traitement expérimental coûteux.

Comment faire face à ce qui nous fait peur ? Comment affronter ce que l'on passe notre existence à fuir ? Combien vaut une vie ?

Biographie

Née en 1957 en Caroline du Nord, Lionel Shriver a fait ses études à New York. Diplômée de Columbia, elle a été professeur avant de partir parcourir le monde. Elle a notamment vécu en Israël, à Bangkok, à Nairobi et à Belfast. Belfond a déjà publié Il faut qu'on parle de Kevin (2006 ; J'ai lu, 2008), lauréat de l'Orange Prize et adapté au cinéma par Lynne Ramsay en 2011, La Double Vie d'Irina (2009 ; J'ai lu, 2010) et Double faute (2010 ; J'ai lu, 2012). Tout ça pour quoi, son nouveau roman, a été finaliste du National Book Award. Lionel Shriver vit à Londres avec son mari, jazzman renommé.

Du même auteur : Lionel Shriver