Toutes les vagues de l'océan
facebook twitter

Toutes les vagues de l'océan

de

chez Actes Sud

Collection(s) : Actes noirs

Paru le | Broché 595 pages

Grand format Livre broché
23.80 Indisponible
Ce livre est également présenté dans notre sélection :

roman traduit de l'espagnol par Claude Bleton


Chronique Page des libraires, rédigée par Émilie Pautus Librairie La Manœuvre (Paris 11e)

Gonzalo Gil, avocat barcelonais modeste, dépendant de la fortune de sa femme et des largesses de son beau-père, est toujours tourmenté par le souvenir de son père Elias Gil, disparu lorsqu’il était enfant. Prisonnier politique en Russie, communiste engagé dans la guerre civile espagnole, soldat exemplaire de la Seconde Guerre mondiale, ce père est l’incarnation parfaite du héros. Mais la sœur de Gonzalo, policière têtue et acharnée, n’est pas du même avis. Lorsqu’elle se suicide et est suspectée d’avoir tué, avec une extrême cruauté, un mafieux russe responsable de la mort de son propre fils, Gonzalo va attiser la colère de la Matriochka, vaste organisation mafieuse russe, et se heurter à son histoire familiale. Elias Gil arrive en Russie dans les années 1930, imprégné de l’idéal communiste et fort de sa jeunesse. Mais le rêve ne dure pas longtemps. À la suite d’une dénonciation calomnieuse, Elias est emprisonné et envoyé en Sibérie, à Nazino, surnommée à juste titre L’île aux cannibales. C’est dans cet enfer qu’Elias fera la rencontre d’Irina, qu’il aimera d’un amour dévastateur, et d’Igor Stern, incarnation du mal absolu – deux rencontres qui scelleront son destin et celui de ses enfants. Évadé de Nazino, Elias rentrera en Espagne aux pires instants de la guerre civile, connaîtra les camps d’Argelès-sur-Mer, puis les batailles sanglantes en Russie contre les Allemands. Une vie piétinée par la marche de l’Histoire, qui l’aura poussé à prendre des décisions terribles pour survivre. Héros ou salaud, telle est la question que se posent les enfants de ces hommes que l’Histoire a placés devant des choix inextricables. Víctor Del Árbol signe un polar dense et ambitieux qui sonde avec beaucoup de perspicacité les tréfonds de l’âme humaine.

Le point de vue des éditeurs

Gonzalo Gil reçoit un message qui bouleverse son existence : sa soeur, de qui il est sans nouvelles depuis de nombreuses années, a mis fin à ses jours dans des circonstances tragiques. Et la police la soupçonne d'avoir auparavant assassiné un
mafieux russe pour venger la mort de son jeune fils. Ce qui ne semble alors qu'un sombre règlement de comptes ouvre une voie tortueuse sur les secrets de l'histoire familiale et de la figure mythique du père, nimbée de non-dits et de silences.

Cet homme idéaliste, parti servir la révolution dans la Russie stalinienne, a connu dans l'enfer de Nazino l'incarnation du mal absolu, avec l'implacable Igor, et de l'amour fou avec l'incandescente Irina. La violence des sentiments qui se font jour dans cette maudite « île aux cannibales » marque à jamais le destin des trois protagonistes et celui de leurs descendants. Révolution communiste, guerre civile espagnole, Seconde Guerre mondiale, c'est toujours du côté de la résistance, de la probité, de l'abnégation que ce parangon de vertu, mort à la fleur de l'âge, a traversé le siècle dernier. Sur fond de pression immobilière et de mafia russe, l'enquête qui s'ouvre aujourd'hui à Barcelone rebat les cartes du passé. La chance tant attendue, pour Gonzalo, d'ébranler la statue du commandeur, de connaître l'homme pour pouvoir enfin aimer le père.

Toutes les vagues de l'océan déferlent dans cette admirable fresque d'un XXe siècle dantesque porteur de toutes les utopies et de toutes les abjections humaines.
Lorsque Gonzalo Gil apprend que sa soeur s'est donné la mort dans des circonstances tragiques, des secrets de famille ressurgissent. C'est alors pour lui l'occasion de découvrir l'homme qu'était son père, de l'enfer du goulag des années 1930 à la Barcelone affairiste contemporaine. Grand prix de littérature policière 2015 (roman étranger), prix SNCF du polar 2018 (roman). ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 595 pages
Poids : 757 g
Dimensions : 15cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-330-04344-5
EAN : 9782330043445

Du même auteur : Víctor del Arbol