Tribus en sursis
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Poids : 1908 g
Dimensions : 26cm X 31cm
Date de parution :
EAN : 9782915867022

Tribus en sursis

de

chez Nouvelles éditions Pages du monde

Paru le | Broché

Tout public

35.50 Indisponible

avec la collaboration de Ken Ung, Anne-Sophie Tiberghien, Visier Sanyu et al. | photographies Ridwan Djaffar Ahmad, Pierre Batigne, André Cognat et al.


Quatrième de couverture

Tribus en sursis

J'ignore ce qui m'a toujours poussé et ce qui me pousse encore à faire de ma vie ce voyage permanent à la rencontre des dernières tribus. Peut-être la même force qui anime les bébés tortues pour aller vers l'océan. Sans doute aussi ai-je très tôt éprouvé le besoin de capter les images furtives des fils de la nature et bien au-delà toute la sagesse et les enseignements qu'elles renferment.

Jamais la nécessité de poursuivre mon engagement à leurs côtés, pour eux, pour leurs enfants, et pour l'ensemble des générations à venir ne m'a paru si évidente.

Les dernières tribus ressemblent aujourd'hui à des étoiles à l'éclat finissant. Ce livre nous invite à la découverte de ces mondes parallèles, vivants contraires, mais pour combien de temps encore, d'une société humaine qui étouffe sous le poids des théories dites civilisatrices ou de développement.

Après Les Oubliés du temps et Les Voix de l'oubli, voici le troisième volet de la trilogie consacrée aux peuples autochtones. Tribus en sursis ouvre sur une meilleure compréhension de la nature humaine dans ce qu'elle a de plus respectable, de plus profond et de plus authentique.

ICRA international

Non politique, non confessionnelle et totalement indépendante, Icra international veut éviter la grand-messe du charité business en essayant de promouvoir l'idée d'un humanisme actif et solidaire au-delà de l'action humanitaire telle qu'elle est conçue aujourd'hui dans la société mondiale dominante.

En près de vingt ans, ICRA est passée du rêve de deux passionnés, l'un naga, l'autre français, amoureux de l'humanité, de la terre et de leurs diversités, à l'investissement de centaines de bénévoles, dont certains, isolés ou en groupes de travail, participent avec les peuples concernés à la réalisation de programmes de terrain un peu partout à travers le monde. La force d'ICRA : un réseau de correspondants autochtones représentant les peuples indigènes, informateurs et témoins privilégiés de l'association, des bénévoles motivés et trois départements pour structurer ses actions et programmes.

¤ ICRA Info-action

Soutien aux droits des peuples indigènes par la diffusion d'informations et de dossiers thématiques dans le magazine Ikewan et le réseau internet, mais aussi par le biais de missions d'enquête, des campagnes de pétitions, de pression et de sensibilisation, des campagnes de presse, des conférences internationales ou la participation à des collectifs associatifs de solidarité internationale.

¤ Akassa « agir avec les peuples oubliés »

Mise en place avec les populations autochtones, et sur leur initiative, de programmes de soutien à l'autosuffisance alimentaire, éducative, sanitaire et médicale.

¤ Fonds mondial pour la sauvegarde des cultures autochtones.

Connaissance, recensement, promotion et sauvegarde des mémoires et des cultures autochtones à travers le soutien à des programmes de terrain et aux initiatives des communautés autochtones pour la préservation des langues, des littératures orales, des patrimoines culturels. Le FMCA participe également à la formation des jeunes autochtones aux techniques audiovisuelles permettant de recueillir, de retranscrire et de transmettre aux nouvelles générations les enseignements de leurs aînés.

Avec ses trois départements, ICRA s'attache à inventer un humanisme qui tienne compte de toutes les dimensions de l'être humain. Le respect de l'identité, de la culture et du droit à la terre se révèlent essentiels à la survie de la pensée indigène.

Biographie

Patrick Bernard
Né en 1956 à Gérardmer dans les Vosges, Patrick Bernard s'est pris de passion très tôt pour les peuples menacés. Depuis l'âge de dix-huit ans, il partage sa vie entre notre monde dit « civilisé » et les dernières terres sauvages de ces peuples souvent qualifiés de « primitifs » et qui sont en fait les dignes descendants des premières nations, ces nations sans frontières mais riches de patrimoines philosophiques et culturels considérables. Depuis trente ans, il sillonne la planète à la recherche de ces peuples des origines, dont il a le privilège de partager le quotidien, les épreuves et les espoirs au cours du voyage permanent qu'est devenue sa vie.

Ethnographe engagé, spécialiste des cultures de tradition orale, il fonde en 1988, ICRA International (Commission internationale pour les droits des peuples indigènes) représentée aujourd'hui dans une soixantaine de pays. En 1993, avec l'appui de nombreuses organisations indigènes et de prestigieuses personnalités, dont deux prix Nobel de la paix, il crée le Fonds mondial pour la sauvegarde des cultures autochtones. Ces deux associations mettent en place des campagnes de sensibilisation et soutiennent des programmes de terrains solidaires aux quatre coins du monde.

Il fonde aussi en 1988 la société Anako Editions, à laquelle viendra très vite s'ajouter Anako Productions qui développe des concepts de séries télévisées et de cinéconférences.

A travers ses films et ses livres de nombreuses fois primés, Patrick Bernard se voue à garder vivante la mémoire des peuples menacés, mais surtout à témoigner de leur situation et de l'urgence d'une prise de conscience qui puisse enfin aboutir à des actions concrètes en faveur des droits et devoirs de toute l'humanité vis-à-vis de ces peuples et de ses propres enfants.

Parrainé par le célèbre professeur Yves Coppens et par le poète, humaniste, ancien président du Sénégal, Léopold Sédar Senghor, Patrick Bernard est lauréat de la Fondation de la vocation pour l'ensemble de son action. Il est également membre de la Société des explorateurs français.

Il est l'auteur de plusieurs livres dont Les Oubliés du temps, Les Voix de l'oubli, Graines d'hommes, Couleurs tribales de Chine, Peuples d'Indochine, Les Combattants de la spirale d'or, 40 ans plus tard. Il a réalisé plus de trente films documentaires, plusieurs ciné-conférences qu'il présente dans les pays francophones aux tribunes de Connaissance du Monde, des grands explorateurs et d'exploration du monde, et des séries télévisées, notamment Mémoires de l'humanité, et la collection thématique Les Voix de l'oubli. Celles-ci sont diffusées par les chaînes de télévision du monde entier, et parmi elles : France 3, France 5, Arte, TV5 Monde, M6, Ushuaïa TV, escales, Discovery Channel, RAI 3, RTI, etc.