Triptyque de Claude Simon : du livre au film : une esthétique du passage Lire les informations techniques

Triptyque de Claude Simon : du livre au film : une esthétique du passage

De Bérénice Bonhomme chez Schena editore

Broché 223 pages
Paru le 01/03/2006
18,00
Indisponible

La critique simonienne s'est déjà penchée sur les rapports de l'oeuvre de Claude Simon à l'image, peinture ou photographie, mais le lien au cinéma n'a que peu, jusqu'ici, donné lieu à des études approfondies. La recherche de Bérénice Bonhomme tente de mettre au jour les liens complexes de Claude Simon à l'écriture et à l'image et plus particulièrement à l'image cinématographique. En 1975, Claude Simon réalise pour la télévision allemande un court-métrage à partir du roman Triptyque (publié en 1973), court-métrage demeuré pratiquement inconnu de la critique française. Le travail simonien, dans le cas de Triptyque, prend la forme d'une adaptation, «traduction» au sens large, de l'écrit au visuel, traduction d'un roman en film, traducere au sens étymologique voulant précisément dire «faire passer». Le passage à l'image d'une oeuvre qui déclare se fonder entièrement sur la puissance métaphorique du langage revêt une grande importance. L'oeil est un passage obligatoire pour l'oeuvre simonienne et il est aussi cet instrument de création qui fonde l'élaboration d'une écriture, puis d'une vision photographique ou cinématographique du monde. L'écriture cinématographique se situe au carrefour de plusieurs modes d'expression, lesquels se nourrissent de leur mise en synergie. Cette complexité influe sensiblement sur les cadres génériques au sein desquels elle se déploie. Partant, Bérénice Bonhomme fait porter son effort d'analyse sur ce dialogue toujours renouvelé entre écriture et réalisation filmique et tente de convoquer de nouveaux outils critiques afin de montrer dans quelle mesure le passage d'un langage à un autre influence notablement le processus créatif chez Claude Simon.

Biographie

Bérénice Bonhomme, allocataire-moniteur à la Faculté des Lettres de Nice, a réalisé plusieurs courts-métrages, dont Poumon d'oiseau éphémère (2002), Clé de Sol (2003), Le Goût de l'encre (2004). Un livre, Claude Simon. L'écriture cinématographique, est sous presse aux éditions L'Harmattan. Bérénice Bonhomme poursuit des recherches en thèse sur l'oeuvre de Claude Simon.

Triptyque de Claude Simon de Bérénice Bonhomme chez Schena editore
Indisponible