Tupaia
facebook twitter

Tupaia

le pilote polynésien du capitaine Cook

de

chez Ura éditions

Paru le | Broché 415 pages

Tout public

Grand format Livre broché
27.00 Disponible - Expédié sous 6 à 10 jours ouvrés - COVID oblige
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit de l'anglais par Henri Theureau, Luc Duflos


Tupaia

Le pilote polynésien du capitaine Cook

Après avoir évoqué les premiers contacts entre Européens et Tahitiens - Wallis en 1767, Bougainville en 1768, Cook en 1768 - Joan Druett focalise le récit détaillé du retour de Cook sur un personnage resté jusqu'ici secondaire, le Tahitien Tupaia, diplomate et navigateur, que le commandant de l'Endeavour ramenait avec lui en Angleterre.

On sait peu que, sans ce tahu'a, cet aristocrate, prêtre et érudit polynésien, les contacts avec les Maoris de Nouvelle-Zélande se seraient limités à de sanglantes escarmouches. On sait moins encore que, pour des raisons qu'analyse en détail Joan Druett, Cook tenta dans son journal de minimiser par tous les moyens le rôle de Tupaia durant ce voyage, y compris durant les premiers échanges avec les Aborigènes d'Australie, où le Tahitien fut pourtant le seul à savoir gagner leur confiance. On a généralement oublié qu'il n'est jamais arrivé en Angleterre, terrassé à Batavia par le scorbut et les fièvres.

Joan Druett tire de l'oubli un personnage d'une grande force, dont l'histoire n'avait jamais été racontée de façon aussi exhaustive et dramatique.
Cook, dans son journal, s'attache à minimiser le rôle de Tupaia, ce Tahitien diplomate et navigateur, prêtre et érudit, qui facilita pourtant les contacts entre les Britanniques et les Maoris, ainsi qu'avec les Aborigènes. L'auteure tire de l'oubli ce personnage qui devait mourir du scorbut et des fièvres lors du retour de l'Endeavour en Angleterre ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 415 pages
Poids : 527 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
EAN : 9791093406039