Ultimate Spider-Man. Vol. 1. Pouvoirs et responsabilités
facebook twitter

Fiche technique

Format : Relié sous jaquette
Poids : 3212 g
Dimensions : 20cm X 29cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-8094-9637-6
EAN : 9782809496376

Pouvoirs et responsabilités

de , ,

chez Panini comics

Serie : Ultimate Spider-Man. Vol 1

Collection(s) : Marvel

Paru le | Relié sous jaquette

70.00 Disponible - Expédié sous 48h ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

dessin Mark Bagley | couleurs Steve Buccellato, Jung Choi, Transparency digital | traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Nicole Duclos, Sophie Watine-Viévard | lettrage Studio Ram


Quatrième de couverture

La nouvelle légende du tisseur commence ici

En 2000, Marvel décide de relancer ses personnages les plus célèbres avec des origines revisitées et un monde entièrement nouveau appelé l'univers Ultimate, en parallèle de l'univers classique. Le Monte-en-l'air ouvre le bal, à travers une relecture imaginée par Brian M. Bendis, Bill Jemas et Mark Bagley. Plus de vingt ans après, ces épisodes sont considérés comme l'une des sagas Marvel les mieux réussies. Cet ouvrage présente les trois premières années de la vie éditoriale d'Ultimate Spider-Man.

Ce volume contient les épisodes Ultimate Spider-Man (2000) 1 à 39 et 1/2.

De grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités

Peter Parker, quinze ans, est passionné de science. Il suit une brillante scolarité à la Midtown High School. Intelligent et doué, il est toutefois extrêmement timide. Ayant perdu ses parents, Peter est élevé par son oncle et sa tante maternels (Ben et May Parker). Durant une visite organisée par le lycée dans les locaux d'Osborn Industries, où sont menées d'importantes recherches sur la génétique, Peter est accidentellement mordu par une araignée de laboratoire. Peu après, le jeune homme commence à développer d'extraordinaires pouvoirs : force surhumaine, agilité, résistance, réflexes très rapides et un étonnant « sixième sens » qui l'avertit en cas de danger. Plus tard, il découvre aussi qu'il peut « escalader » les murs et même se déplacer au plafond. C'est comme si Peter était devenu une araignée humaine ou plutôt... Spider-Man, l'homme-araignée ! Au départ, Peter pense profiter de la situation et gagner un peu d'argent en participant masqué à des combats de catch. Exalté par les victoires faciles, il commence à se comporter avec un peu trop d'arrogance, sans penser qu'il pourrait y avoir un meilleur moyen d'utiliser les pouvoirs que le destin lui a donnés. Un jour, il assiste à un vol. Il pourrait facilement arrêter le malfaiteur, mais il décide de ne pas intervenir car il ne se sent pas concerné. Lorsqu'il rentre chez lui, il apprend que son cher oncle Ben a été assassiné par un voleur. Peter se lance immédiatement à sa recherche et lorsqu'il le retrouve, il découvre qu'il s'agit du voleur qu'il avait laissé s'enfuir. Si seulement il l'avait arrêté, son oncle serait encore vivant...

Cette tragédie change à jamais la vie de Peter. C'est comme si son enfance avait pris fin ce jour-là. « De grands pouvoirs impliquent de grandes responsabilités », répétait souvent son oncle Ben. Ces paroles ont désormais un sens bien différent pour Peter. L'adolescent se met alors à travailler sur un puissant adhésif multifonction inventé par son père et le transforme en un liquide qui, au contact de l'air, se solidifie en filaments longs et résistants. C'est ainsi que naît la toile de Spider-Man. Le costume rouge et rudimentaire de catcheur devient vite un fantastique uniforme de combat qui évoque l'image d'une araignée. Un nouveau superhéros est prêt à commencer une lutte sans merci contre le crime et l'injustice !

Être Spider-Man et voltiger entre les gratte-ciel de New York est exaltant, mais cela ne change rien au fait que Peter est encore un lycéen et qu'après la mort de son oncle Ben, sa famille se trouve en difficulté. Peter doit donc concilier sa carrière de justicier masqué avec sa vie d'adolescent... et trouver un travail pour gagner un peu d'argent.

Biographie

Brian Michael Bendis est l'artisan de quelques-uns des plus grands succès de Marvel de ces vingt dernières années. Il commence comme auteur et dessinateur de bandes dessinées policières chez Caliber Comics. Il travaille ensuite chez TMP de Todd McFarlane, pour qui il écrit les séries Sam & Twitch et Hellspawn. En 2000, Bendis réalise pour Image (avec Michael Avon Oeming) une série policière de super-héros, Powers. Son ami David Mack parle de lui à Joe Quesada, rédacteur en chef de Marvel, qui lui confie les textes d'une nouvelle collection, Ultimate Spider-Man. La série rencontre le succès, ouvrant la voie à la ligne Ultimate, le projet le plus important de la Maison des Idées en ce début de XXIe siècle. Avec tout autant de succès, Bendis scénarise simultanément Daredevil et Alias, la première série régulière de la ligne MAX, proposant un contenu plus adulte. En 2004, l'auteur réalise Secret War (avec des illustrations de Gabriele Dell'Otto) et Avengers Disassembled, la saga qui marque la fin du groupe historique de Marvel. Immédiatement après, il lance New Avengers, avec Wolverine et Spider-Man, les deux personnages les plus populaires de Marvel, rompant avec la tradition qui veut que les héros de premier plan ne fassent pas partie de l'équipe. Entre 2008 et 2010, avec les crossovers Secret Invasion et Siege, il consolide le succès des Avengers pour ensuite relancer les X-Men, les Gardiens de la Galaxie, les Défenseurs et Iron Man. En 2018, Brian M. Bendis passe chez DC Comics pour écrire les histoires des héros les plus populaires de cette maison d'édition. Actuellement, il travaille sur Legion of Super-Heroes et Young Justice, ainsi que sur Action Comics et Superman.

Vainqueur en tant que dessinateur en 1986 du Marvel Tryout Book lancé par Jim Shooter pour trouver de nouveaux talents, Mark Bagley commence en bas de l'échelle. Dans les années 90, il arrive aux commandes d'Amazing Spider-Man, la série principale du Monte-en-l'air. Les débuts sont quelque peu difficiles, car il est compliqué pour un dessinateur encore inexpérimenté de prendre la place de superstars telles que Todd McFarlane et Erik Larsen, qui viennent alors de quitter Marvel pour fonder leur propre maison d'édition (Image). Mais Bagley affine son style et devient rapidement l'un des dessinateurs de Spider-Man les plus appréciés des fans. Un engouement qui continue même après Amazing Spider-Man grâce à ses idées pour la conception des personnages de Thunderbolts, une série qu'il dessine pendant des années et qui est très prisée par le noyau dur des fans. En 2000, il est chargé d'illustrer une « étrange » mini-série, Ultimate Spider-Man. Ce qui n'aurait dû être qu'une série en six numéros devient l'un des projets de Marvel les plus importants du XXIe siècle : le début de l'univers Ultimate. En 2020, Bagley travaille de nouveau sur Amazing Spider-Man après une parenthèse consacrée à Venom et à l'une des plus belles mini-séries dédiées au Tisseur : Spider-Man Lifestory.

Du même auteur : Brian Michael Bendis


Du même auteur : Bill Jemas


Du même auteur : Mark Bagley