Un communiste d'Algérie : vies de Jules Molina (1923-2009)
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 158 pages
Poids : 176 g
Dimensions : 13cm X 19cm
Date de parution :
ISBN : 979-10-351-0549-5
EAN : 9791035105495

Un communiste d'Algérie

vies de Jules Molina (1923-2009)

de

chez Editions de la Sorbonne

Collection(s) : Libres cours

Paru le | Broché 158 pages

Public motivé

15.00 Disponible - Expédié sous 7 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Ce livre retrace le parcours d'un Juste : Jules Molina, dit « Julot », militant d'Algérie, habité très tôt par ses convictions, marginalisé par l'Histoire.

Né en 1923 à Mohammadia dans une famille d'immigrés espagnols, il ne quittera l'Algérie qu'en 1989, à contrecoeur. Vingt ans plus tard, à la veille de sa mort, il rédige ses mémoires et les transmet à sa famille. Les voici, livrées dans un style sobre mais étonnamment vivant, accompagnées de réflexions historiques et d'entretiens que Guillaume Blanc a mené auprès des proches de Molina.

Cet ouvrage raconte d'abord une histoire algérienne. Celle d'un homme entier, qui fut un soldat du contingent colonial, un indépendantiste torturé par l'armée française puis, comme une évidence, un citoyen algérien, impliqué corps et âme dans la construction du pays. Le parcours de Jules Molina fait voler en éclat les visions simplificatrices de l'Histoire, donnant à voir une expérience coloniale parfois faite d'hommes moraux dans un contexte immoral, puis une Algérie socialiste portée, aussi, par des communistes et des Algériens d'origine européenne. Ces mémoires racontent une Algérie disparue mais également une lutte sociale. La vie de Molina signale combien, pour lui, ses camarades et sa famille, le communisme a toujours relevé de l'humanisme : un combat permanent. toujours du côté des victimes, pour un monde à visage humain, comme nous le rappelle Henri Alleg en 2009, lors de l'enterrement de son ami le plus proche.

Biographie

Guillaume Blanc est maître de conférences en histoire contemporaine à l'université Rennes 2. Ses recherches s'intéressent notamment aux parcours des experts et militants qui circulent entre l'Afrique, l'Asie et l'Europe au 20e siècle. Son dernier livre. L'invention du colonialisme vert, vient de paraître chez Flammarion (2020)