Un enfer
facebook twitter

Un enfer

2005-2015

de

chez Flammarion

Collection(s) : Poésie

Paru le | Broché 297 pages

Grand format Livre broché
19.00 Disponible - Expédié sous 6 à 10 jours ouvrés - COVID oblige
Ajouter au panier Frais de livraison

(L'Atelier)

C'est dans la lignée d'un Artaud, d'un Kafka, d'un Gilbert-Lecomte, que Cédric Demangeot, né en 1974, remet en cause - et donc dans un sens remet en jeu - l'acceptation de nos conditions d'existence. Les paris comme les plaies sont rouvertes. Les mots refusent de participer plus longtemps à la farce et posent avec une insistance nouvelle le problème de l'être :

"j'ai décidé de ne pas


naître né. parce que je n'ai

pas de raison de me faire


le mal de naître à non-vie".

Autant dire qu'on refuse de se faire avoir. La langue assume alors sa radicalité à questionner les apparences trompeuses d'une vie qui se donne comme pleine mais n'est souvent que confiscation et rapt de la vitalité. Qu'on persiste dans l'absence de tout soutient l'injonction à lutter "contre un monde à foutre / aux ordures demain matin". Injonction à lui montrer de quels nerfs on se tend.

Cela se fera au couteau de précision, avec une grâce et une attention soutenue tout ou long du recueil, les découpes verbales et les blancs comme autant de tentatives ciblées d’appréhender notre conscience inquiète du quotidien. Le travail du vers, tout comme celui de l'humain, est alors de débusquer l'essentiel d'une émotion quand bien même on ne possède pour cela que les armes fragiles du "Sourcier manchot"  - ironique et bancal, carnavalesque - voué à deviner par la danse et le rire chamaniques l'eau du puits sous la terre rouge du monde :

"Sourcier

démissionnaire. Il a

le genou génial, la mâchoire


éparse, une

camisole couleur ciel

tendue sur les os.


Son geste est sans destination"

La nécessité est de poursuivre un rapport à la poésie et à la vie qui soit "réinquiété / de sens et recreusé / de vraie et méchante faim". Adresse aux lecteurs et aux lectrices à s'aiguiser, à affûter "la folie / d'aller frôler les trains la / nuit". 


Un enfer

Quelle que soit la couleur de ta langue. Il n'y a pas d'interrogatoire innocent. Il faut rebrousser chemin. Commencer par oublier le premier mot. Puis, avaler une par une les pages du livre en commençant par la fin. Ne rien laisser pour preuve. Que ceci se consume au service de la joie la plus pure. L'ennemi n'aura pas même les cendres du passage,
Un recueil de poèmes présentant une vision sombre du monde. L'écrivain évoque, à travers des portraits et des complaintes, ses blessures et ses réflexions sur la société. ©Electre 2021
Format : Broché
Nb de pages : 297 pages
Poids : 322 g
Dimensions : 13cm X 20cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-08-139604-3
EAN : 9782081396043

Du même auteur : Cédric Demangeot