Un homme cruel

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché sous jaquette
Nb de pages : 313 pages
Poids : 322 g
Dimensions : 14cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-246-86215-4
EAN : 9782246862154

Un homme cruel

de

chez Grasset

Paru le | Broché sous jaquette 313 pages

20.00 Disponible - Expédié sous 5 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Un homme cruel

Voici le roman vrai d'un des acteurs les plus célèbres du monde, aussi renommé en son temps que Charlie Chaplin ou Rudolph Valentino.

Né au Japon en 1889, parti très jeune pour l'Amérique exubérante des années 1910, Sessue Hayakawa devient, dix ans plus tard, la première star hollywoodienne d'origine asiatique. Son regard de braise et ses rôles d'homme cruel provoquent des scènes d'hystérie parmi ses nombreuses admiratrices. Il mène grand train dans son château californien, ses réceptions fastueuses font la une des journaux : à lui la gloire, l'argent, les pièces, les films, les femmes, le jeu, l'opium...

Et voilà soudain que la fin du cinéma muet et le racisme anti-nippon chassent d'Hollywood l'un de ses derniers nababs, devenu éternel errant après une tentative d'assassinat.

Il croise Claudel dans les décombres du tremblement de terre de Tokyo en 1923, est donné pour mort en 1926 à Monte-Carlo, fabrique des faux papiers pour la Résistance en France durant la guerre et ne doit sa libération de la rue des Saussaies qu'à l'intervention de l'ambassadeur du Japon.

C'est en 1957, à 68 ans, qu'il renoue avec la gloire pour son rôle dans le mythique Pont de la rivière Kwaï, le film aux sept oscars.

Qui eût dit qu'après une vie si extravagante, une femme aimée, des enfants adoptés, des maîtresses perdues, ce personnage de légende se retirerait à 72 ans dans un monastère bouddhiste, parmi les statues de pierre, le silence des moines et la paix de l'âme ?

Biographie

Cinéphile depuis ses quinze ans, critique aux Nouvelles littéraires puis à L'Express, Gilles Jacob devient délégué général du Festival de Cannes où il passera trente-huit ans, comme directeur d'abord (1977) puis comme président (de 2000 à 2014). Il est l'auteur d'une dizaine d'ouvrages. Ses deux derniers titres chez Grasset : Le Festival de Cannes n'aura pas lieu (2015) et, avec Michel Piccoli, J'ai vécu dans mes rêves (2015).

Du même auteur : Gilles Jacob