Un océan, deux mers, trois continents
facebook google+ twitter

Un océan, deux mers, trois continents

de

chez Actes Sud

Paru le | Broché sous jaquette 267 pages

Grand format Livre broché
20.00 En stock - Expédié lundi
Ajouter au panier Frais de livraison

Thierry LIMON DUPARCMEUR (LIBRAIRIE SAINTE-HORTENSE)

Un océan deux mers, trois continents
Wilfried N’Sondé
Ed. Actes Sud

Lorsque Nsaku Ne Vunda, alias Dom Antonio Manuel, prêtre de l’église du Kongo, est reçu par le roi Alvaro II qui lui demande d’aller rencontrer le Pape pour attirer son attention sur les conséquences dramatiques de l’esclavage, il n’a pas encore compris que cette mission, loin d’être motivée par des préoccupations humanitaires, répond, en fait, à ce qu’il appellera un peu plus loin « les calculs coupables qui faisaient de notre monde un enfer pour les plus faibles ».

Dans un style d’une élégance envoutante, Wilfried N’Sondé nous raconte l’histoire du voyage de cet ambassadeur du Kongo auprès du Pape Paul V, au tournant du XVIe et du XVIIe siècle, qui tombera tout au long du récit de désillusions en désillusions.

Mais il nous parle surtout de l’esclavage, des inégalités, du colonialisme, du racisme, de la violence, des calculs politiques, de l’hypocrisie, du non-respect de la femme. Et aussi de la foi, de l’amitié, de la souffrance, du désir, de l’amour et de l’espérance. Il nous parle des hommes, des femmes, de l’humanité, celle d’hier, celle d’aujourd’hui, celle de toujours. Il parle de vous, de moi, de nous, de notre monde.

Wilfried N’Sondé nous livre un roman philosophique d’une force et d’une acuité qui ne peuvent pas laisser le lecteur indifférent.

()

Quelle aventure celle de ce premier émissaire africain appelé au Vatican au début du 17ème siècle !!
Mais avant de rencontrer le Pape, un grand périple l'attend, d'abord géographique, mais surtout humain : témoin d'un monde chrétien gangrené par l'esclavage, le cynisme politique et l'intolérance religieuse... que d'embûches pour sa foi en une humanité harmonieuse !
Et c'est là où la magie de ce roman opère, il reste profondément humaniste et bienveillant.

Chronique Page des libraires, rédigée par Lydie Baillie Librairie Aux lettres de mon moulin (Nîmes)

Les obstacles se sont dressés devant Nsaku Ne Vunda dès sa naissance puisqu’il arriva au monde en une nuit de tourmente de 1583, qui fit de lui un orphelin. Le jeune garçon a été confié par ses parents adoptifs à une école de missionnaires portugais qui virent très vite en lui un futur homme d’Église. Il fut ordonné prêtre et baptisé Dom Antonio Manuel, prêtre d’une grande humilité, héritier de la sagesse des mères fondatrices de son pays qui, selon la légende, fut fondé par neuf femmes, épouses d’un prince héritier assassiné par le roi qu’elles durent se résigner à fuir. Les terres fertiles qu’elles découvrirent mirent fin à leur exode. Elles y établirent une société matriarcale basée sur le culte des ancêtres, la spiritualité et l’amour. En 1604, Dom Antonio Manuel fut envoyé à Rome par le roi du Kongo comme ambassadeur auprès du Pape. La fierté de rencontrer le Saint-Père n’occultera que quelques heures l’épouvantable cauchemar auquel il va être confronté. Embarqué sur « Le Vent Paraclet », le jeune prêtre noir découvre avec horreur un véritable enfer qui lui était jusqu’alors insoupçonnable. Avant de l’escorter jusqu’à Rome, le galion fera d’abord route vers le Nouveau Monde pour y acheminer sa précieuse cargaison. L’ecclésiastique est rongé par la honte lorsqu’il découvre que les cales du navire sont remplies d’hommes, de femmes et d’enfants enchaînés, alors qu’il a pour mission secrète de plaider la cause des esclaves auprès du Pape. Dans le plus grand dénuement face à la laideur du monde, il ne peut qu’attendre la fin du calvaire en envisageant le retour vers l’Europe. Il trouvera pourtant une volonté surhumaine pour mener à bien sa mission.

Il s'appelle Nsaku Ne Vunda, il est né vers 1583 sur
les rives du fleuve Kongo. Orphelin élevé dans le respect des ancêtres et des traditions, éduqué par les
missionnaires, baptisé Dom Antonio Manuel le jour
de son ordination, le voici, au tout début du XVIIe siècle,
chargé par le roi des Bakongos de devenir son ambassadeur auprès du pape. En faisant ses adieux à son
Kongo natal, le jeune prêtre ignore que le long
voyage censé le mener à Rome va passer par le Nouveau Monde, et que le bateau sur lequel il s'apprête à
embarquer est chargé d'esclaves...

Roman d'aventures et récit de formation, Un
océan, deux mers, trois continents plonge ce personnage méconnu de l'Histoire, véritable Candide africain armé d'une inépuisable compassion, dans une
série de péripéties qui vont mettre à mal sa foi en
Dieu et en l'homme. Tout d'ardeur poétique et
de sincérité généreuse, Wilfried N'Sondé signe un
ébouriffant plaidoyer pour la tolérance qui exalte les
nécessaires vertus de l'égalité, de la fraternité et de
l'espérance.
Nsaku Ne Vunda, prêtre du début du XVIIe siècle, quitte son Congo natal pour devenir ambassadeur auprès du pape. Il ignore que son voyage le fera passer par le Nouveau Monde et que le bateau sur lequel il embarque est un navire négrier. Prix Ahmadou Kourouma 2018, prix du Livre France Bleu/Page des libraires 2018, prix des lecteurs l'Express-BFMTV 2018. ©Electre 2019
Format : Broché sous jaquette
Nb de pages : 267 pages
Poids : 264 g
Dimensions : 12cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-330-09052-4
EAN : 9782330090524

Du même auteur : Wilfried N'Sondé