Underground railroad
facebook google+ twitter

Underground railroad

de

chez Albin Michel

Collection(s) : Terres d'Amérique

Paru le | Broché sous jaquette 397 pages

Grand format Livre broché
22.90 En stock - Expédié sous 24h
Ajouter au panier Frais de livraison
Ce livre est également présenté dans nos sélections :

traduit de l'anglais (Etats-Unis) par Serge Chauvin


Benjamin (Les Mots & les Choses)

Bienvenue à bord de l’Underground Railroad, la quête absolue des fugitifs de Géorgie ! Cora, jeune femme de 16 ans, est esclave sur une plantation de coton. Lorsque César, un autre esclave arrivé récemment de Virginie, lui propose de s’enfuir, elle n’hésite pas et s’embarque pour une épopée à travers les Etats-Unis pour gagner sa liberté.

Un roman brillant et obsédant autour de l’esclavage et de l’identité américaine. Une réussite.

()

Cora est née esclave sur une plantation de coton dans une Amérique d'avant la guerre de Sécession. Avec Caesar, elle réussi à s'enfuir dans un état libre, grâce à l'aide de l'Underground Railroad, un réseau clandestin mis en place par des blancs et des noirs pour sauver la vie des fuyards.
Un puissant roman d'aventure, humaniste et terriblement d'actualité. Génial!

()

Il est plus que temps de découvrir Colson Whitehead, auteur d'une oeuvre pleine de fantaisie et d'intelligence ! Ici, sagesse et gravité s'y ajoutent pour nous donner à lire un saisissant tableau du système esclavagiste américain vécu de l'intérieur par l'une de ses proies à la recherche de sa liberté.

()

Quelle force, quel souffle !

Colson Whitehead nous entraîne sans pitié dans les pas d’une esclave à la personnalité hors-norme. Une grande héroïne est née ! Cora fuit la plantation dans laquelle elle est née à l’arrivée d’un maître atrocement cruel et son parcours sera semé d’embûches...

D’une écriture puissante, extrêmement documentée, l’auteur nous offre des personnages à la hauteur de la complexité de ce qu’il décrit et dénonce : “stolen bodies on a stolen ground”... Au fil d’une construction romanesque parfaitement maîtrisée, on explore les traumatismes inscrits par l’esclavage au cœur des êtres, leur capacité de résilience parfois, la cruauté humaine, et les petits arrangements que chacun prend avec son libre-arbitre au sein d’un tel système. Underground railroad nous offre un panorama riche en pistes de réflexions, démontrant brillamment que l’esclavage est une problématique que l’on est loin d’avoir fini de penser ! Un livre profond, passionnant, bouleversant.

 

Chronique Page des libraires, rédigée par Stanislas Rigot Librairie Lamartine (Paris 16e)

Première sélection du Prix Femina 2017

Deuxième sélection du Prix Médicis 2017

 

Cora est une esclave noire. Elle vit seule, abandonnée par sa mère, dans une plantation du Sud des États-Unis, en Géorgie, avant que la guerre de Sécession n’éclate. Elle a seize ans, n’a connu de la vie que l’esclavage et l’étrange société constituée par ces femmes et ces hommes enfermés à ciel ouvert. Sa grand-mère Ajarry a été enlevée de son village en Afrique puis achetée, transportée aux États-Unis pour, après de nombreuses péripéties, se retrouver un « bien » de la famille Randall. Elle est morte là, sans jamais chercher à s’enfuir. La mère de Cora, Mabel, fut le seul des cinq enfants d’Ajarry à survivre aux conditions de vie et aux maltraitances ; mais Mabel s’est enfuie, ne laissant à Cora qu’un bout de terre qui lui sert de potager, son seul semblant de propriété que la fille est prête à défendre à n’importe quel prix. Un jour, Caesar, un esclave, propose à Cora de s’enfuir avec lui, de gagner le Nord. Cora refuse. Jusque quand ? Le roman de Colson Whitehead a été encensé par une critique américaine qui l’a sacré livre de l’année ; il s’est vu remettre le Pulitzer et le National Book Award (ce qui est un fait rarissime dans l’histoire de ces deux prix : seuls six romans ont reçu le double adoubement à commencer par William Faulkner pour Parabole) ; le public a plus que massivement suivi puisque, aujourd’hui, il dépasse le million d’exemplaires vendus. Voilà pour l’impressionnant pedigree mais qu’en est-il du livre ? L’ouverture d’Underground Railroad autour de la vie d’Ajarry fait plus que rassurer, elle ne laisse aucun doute sur ce qui fait la force du roman : cet alliage si particulier d’une grande maîtrise de son récit (et de son architecture) à une émotion, une sensibilité rare, soit une confrontation d’une réalité des plus crues à la plus émouvante des élégies. Le livre est né de l’histoire de ce qu’on a appelé « le chemin de fer clandestin » qui, contrairement à ce que pouvait laisser entendre son nom, était une expression utilisée pour définir un ensemble de routes, de lieux de rencontres dont les ramifications avaient pour but de faciliter la fuite des esclaves vers le Nord des États-Unis, un véritable réseau organisé par des abolitionnistes, aux vocabulaire et terminologie empruntés à ceux du rail (par exemple, ceux qui gardaient les esclaves chez eux étaient des chefs de gare). Mais pour relater cette véritable résistance, Colson Whitehead évite la stricte reconstitution documentée et fait de ce chemin de fer… un véritable chemin de fer ! Et c’est ainsi que nous allons parcourir avec Cora les kilomètres et les États, rencontrer une galerie de personnages détonante, à commencer par le méchant de l’affaire, le chasseur d’esclaves Arnold Ridgeway (aux faux airs du Juge de Méridien de sang de Cormac McCarthy), découvrir d’incroyables et sanglantes coulisses d’une Histoire américaine décidément violente et jamais avare d’affreux paradoxes. Comme le disait la grand-mère de Cora, « la bizarrerie de l’Amérique, c’était qu’ici les gens étaient des choses. »

Cora, seize ans, est esclave sur une plantation de coton dans la Géorgie d'avant la guerre de Sécession. Abandonnée par sa mère lorsqu'elle était enfant, elle survit tant bien que mal à la violence de sa condition. Lorsque Caesar, un esclave récemment arrivé de Virginie, lui propose de s'enfuir, elle accepte et tente, au péril de sa vie, de gagner avec lui les États libres du Nord.

De la Caroline du Sud à l'Indiana en passant par le Tennessee, Cora va vivre une incroyable odyssée. Traquée comme une bête par un impitoyable chasseur d'esclaves qui l'oblige à fuir, sans cesse, le « misérable coeur palpitant » des villes, elle fera tout pour conquérir sa liberté.

L'une des prouesses de Colson Whitehead est de matérialiser l'« Underground Railroad », le célèbre réseau clandestin d'aide aux esclaves en fuite qui devient ici une véritable voie ferrée souterraine, pour explorer, avec une originalité et une maîtrise époustouflantes, les fondements et la mécanique du racisme.

À la fois récit d'un combat poignant et réflexion saisissante sur la lecture de l'Histoire, ce roman, couronné par le prix Pulitzer, est une oeuvre politique aujourd'hui plus que jamais nécessaire.

« Un roman puissant et presque hallucinatoire. Une histoire essentielle pour comprendre les Américains d'hier et d'aujourd'hui. »

The New York Times
Cora, 16 ans, est esclave sur une plantation de coton en Géorgie, avant la guerre de Sécession. Grâce à Caesar, elle réussit à s'échapper. Leur première étape est la Caroline du Sud, dans une ville semblant être le refuge idéal mais cachant une terrible vérité. Il leur faut fuir à nouveau, d'autant plus que Ridgeway, chasseur d'esclaves, les traque. Prix Pulitzer 2017, National Book Award 2016. ©Electre 2019
Format : Broché sous jaquette
Nb de pages : 397 pages
Poids : 524 g
Dimensions : 16cm X 23cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-226-39319-7
EAN : 9782226393197

Du même auteur : Colson Whitehead