Une guerre perdue
facebook google+ twitter

Une guerre perdue

la France au Sahel

de

chez Lattès

Paru le | Broché 311 pages

Public motivé

Grand format Livre broché
18.00 Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Une guerre perdue

La France au Sahel

Janvier 2013 : l'armée française intervient au Mali. C'est sa plus grosse opération militaire à l'étranger depuis la guerre d'Algérie. François Hollande avait pourtant annoncé que la France n'interviendrait pas. L'objectif au départ était seulement d'appuyer une éventuelle opération de paix des Nations-Unies pour rétablir l'ordre. Mais après la prise par les djihadistes de Tombouctou, de Gao, de Kidal, il faut agir, dit-on, sinon Bamako pourrait tomber. Tout le « Sahélistan » serait aux mains des fous de Dieu. La France est alors la seule à intervenir.

L'auteur, chercheur, spécialiste des questions africaines et du djihadisme, écoute les partisans de l'opération Serval, les déclarations d'intention qui balaient toute critique. Il suit le déroulement de l'opération : l'intervention aurait dû être courte, elle s'éternise et avec des effets dévastateurs. Les mouvances djihadistes ont étendu leurs actions, les violences intercommunautaires se sont multipliées.

Un livre passionnant sur une guerre lointaine où la France joue un rôle majeur. Un chercheur renommé qui refuse le silence et les mensonges sur ce que fait la France et au nom de quoi elle le fait.
Spécialiste des questions africaines et du djihadisme, l'auteur raconte le déroulement de l'intervention française au Sahel, déclenchée par F. Hollande en janvier 2013, en analyse les motivations alléguées et effectue un bilan de ses résultats. Selon lui, la présence française, censée être courte mais qui tend à s'éterniser, est enlisée dans un conflit qui a aggravé la situation au Sahel. ©Electre 2020
Format : Broché
Nb de pages : 311 pages
Poids : 400 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7096-6603-9
EAN : 9782709666039

Du même auteur : Marc-Antoine Pérouse de Montclos