Une histoire des jardins botaniques : entre science et art paysager
facebook twitter

Fiche technique

Format : Relié
Nb de pages : 109 pages
Poids : 608 g
Dimensions : 22cm X 25cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7592-1864-6
EAN : 9782759218646

Une histoire des jardins botaniques

entre science et art paysager

de

chez Quae

Collection(s) : Beaux livres

Paru le | Relié 109 pages

Tout public

26.00 Disponible - Expédié sous 7 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Véritables observatoires de la diversité biologique végétale, les quelque 1775 jardins botaniques recensés dans le monde permettent au public de découvrir plus de six millions de plantes, des plus discrètes aux plus majestueuses.

Créés au moment de la Renaissance italienne, les premiers jardins botaniques - de petite taille - suivent des canons formels très différents, pas toujours en cohérence avec les critères esthétiques de l'art des jardins de leur époque. Avant tout à vocation scientifique, ils connaissent une large expansion du XVIe au XVIIIe siècle, notamment au sein des grandes universités européennes. Puis, dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, alors que l'art des jardins est profondément modifié par l'introduction de l'art paysager, les jardins botaniques sont amenés à répondre à de nouvelles demandes scientifiques et techniques. Les besoins de connaissances nécessitent la création de lieux de présentation de superficie étendue, parfois spécialisés, comme les arboretums. Quels rôles vont jouer les paysagistes dans ce contexte inédit ? Quelles vont être les missions des nouveaux jardins botaniques ? Comment leur aménagement va-t-il évoluer ?

Au-delà de ces questions et de leurs réponses, l'auteur nous invite à découvrir les écoles de botanique, les jardins d'essai ou d'acclimatation installés dans les empires coloniaux dès le milieu du XIXe siècle ainsi que les «jardins reposoirs», lieux d'attente des plantes vers de nouvelles destinations. L'étiquetage des végétaux, les graineteries, les échanges de plantes, les index seminum, les herbiers et autres collections sont autant de facettes moins connues des jardins botaniques qui viennent enrichir cette présentation.

Depuis leur création, l'intérêt porté aux jardins botaniques, leurs fonctions, leur configuration ont connu des évolutions considérables. La société du XXIe siècle saura-t-elle les préserver et les valoriser, pour les besoins de la science comme pour notre plus grand plaisir ?

Biographie

Ingénieur horticole, paysagiste DPLG, Yves-Marie Allain fut, pendant plus de dix ans, directeur du Jardin des plantes de Paris et de l'Arboretum national de Chèvreloup dans le cadre de ses fonctions au Muséum national d'histoire naturelle. Il est l'auteur de nombreux ouvrages sur l'histoire des plantes et l'art des jardins, dont celui paru aux éditions Quae en 2010, De l'orangerie au palais de cristal, une histoire des serres.