Une soupe à la grenade

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 297 pages
Poids : 344 g
Dimensions : 13cm X 21cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-8097-1555-2
EAN : 9782809715552

Une soupe à la grenade

de

chez P. Picquier

Collection(s) : Littérature grand format

Paru le | Broché 297 pages

21.00 Disponible - Expédié sous 48h ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

roman traduit de l'anglais par Santiago Artozqui


Les libraires en parlent

(ATOUT LIVRE)

Une histoire iranienne sur les terres d'Irlande. L'humour pour contrecarrer le racisme, les épices pour envoûter les plus réticents.

Un roman plein de charme au goût acidulé et plein de peps de la grenade. Un enchantement !

Quatrième de couverture

Trois jeunes soeurs ayant fui l'Iran au moment de la révolution trouvent refuge dans un petit village d'Irlande pluvieux et replié sur lui-même. Elles y ouvrent le Babylon Café et bientôt les effluves ensorcelants de la cardamome et de la nigelle, des amandes grillées et du miel chaud bouleversent la tranquillité de Ballinacroagh. Les habitants ne les accueillent pas à bras ouverts, loin s'en faut. Mais la cuisine persane des trois soeurs, délicate et parfumée, fait germer d'étranges graines chez ceux qui la goûtent. Les délicieux rouleaux de dolmas à l'aneth et les baklavas fondant sur la langue, arrosés d'un thé doré infusant dans son samovar en cuivre, font fleurir leurs rêves et leur donnent envie de transformer leur vie. Marsha Mehran s'est inspirée de sa propre histoire familiale pour composer ce roman chaleureux et sensuel où la cuisine joue le plus beau rôle. S'y mêlent le garm et le sard, le chaud et le froid, tristesse et gaieté, en une alchimie à l'arôme envoûtant d'eau de rose et de cannelle.

Et pour que chacun puisse expérimenter la magie de la cuisine persane, une recette accompagne chaque chapitre du livre.

Biographie

Marsha Mehran est née à Téhéran en 1977, à la veille de la révolution iranienne, qu'elle a fuie avec sa famille qui s'installe en Argentine, puis aux Etats-Unis et en Australie. Emigrée en Irlande avec son mari, elle a 27 ans lorsque paraît Une soupe à la grenade, qui connaît un succès immédiat. Le roman est traduit en 15 langues et publié dans 20 pays. En 2014 l'écrivaine est retrouvée morte dans des circonstances mystérieuses.