Une troisième voie entre l'Etat et le marché : échanges avec Elinor Ostrom
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 143 pages
Poids : 226 g
Dimensions : 15cm X 23cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7592-2576-7
EAN : 9782759225767

Une troisième voie entre l'Etat et le marché

échanges avec Elinor Ostrom

chez Quae

Collection(s) : Nature et société

Paru le | Broché 143 pages

Public motivé

Impression à la demande
18.00 Impression à la demande chez l'éditeur - Expédié sous 15 à 20 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

préface Eduardo S. Brondizio


Quatrième de couverture

À la suite du voyage en France de Elinor Ostrom, prix Nobel d'économie en 2009, les auteurs de cet ouvrage exposent ses enseignements à partir de ses interactions directes avec le public, des étudiants, des enseignants, des chercheurs et des gestionnaires de l'environnement.

C'est toute une critique des théories économiques conventionnelles qui s'exprime et un renouveau de la pensée en sciences sociales qui s'opère. Pendant de nombreuses années, Elinor Ostrom a développé dans ses travaux et ses expériences, une voie alternative à l'État et au marché visant des trajectoires souhaitables pour les systèmes sociaux et écologiques. Elle a identifié les conditions de la coopération entre des individus au sein de collectifs et d'organisations, dans des situations de gestion qui vont des ressources naturelles au climat, des connaissances aux gènes, etc. Tels sont les apports essentiels des travaux de Elinor Ostrom dont la littérature scientifique francophone se fait encore trop peu l'écho.

Cet ouvrage s'adresse à un public francophone, soucieux de réfléchir et de s'engager pour de nouvelles relations entre les hommes, avec la nature.

Biographie

Martine Antona est économiste au Cirad. Ses recherches portent sur les relations sociétés-nature, impliquant une pluralité d'acteurs dans des processus d'apprentissage, de négociation et de décision.

François Bousquet est chercheur en sciences de l'environnement au Cirad. Ses travaux portent sur les interactions sociétés-nature et la modélisation de la diversité des points de vue.