Une ville de papier
facebook google+ twitter

Une ville de papier

de

chez Inculte-Dernière marge

Paru le | Broché 129 pages

Grand format Livre broché
15.90 En stock - Expédié sous 24h
Ajouter au panier Frais de livraison

(Le Genre urbain)

Cela se lit tout seul, c'est surprenant, c'est intelligent, n'hésitez plus !

Carole (LIBRAIRIE L'UTOPIE)

Rosamond est une "ville de papier", un nom purement inventé par une entreprise en cartes routières pour éviter les plagiats.

Rosamond désignera pourtant désormais un petit bout de territoire américain bien réel dont la destinée se déploie quand naît son nom.

La vie de ce lieu nous est narrée sur des décennies, tout à tour tragique et cocasse, interrogeant notre rapport à l'espace et au réel.

Cela semble farfelu mais cette histoire (vraie ou fausse ? Vous le découvrirez en la lisant !) prend la forme d'un récit bref et très plaisant !


Une ville de papier

« Pile au milieu du segment, il place sa ville imaginaire. Il sort règle et crayon, trace, mesure, craint un temps de pointer au plein coeur d'un lac mais non, il tombe à une intersection de routes. Dans la marge de la carte, il inscrit : Rosamond. »

États-Unis, années 1930. L'industrie automobile fait la pluie et le beau temps de l'économie américaine. Le pays, gigantesque, s'offre des routes rectilignes qui traversent chaque État. Les citoyens s'équipent en nouveaux modèles, le crédit marche à plein régime, les autoroutes fleurissent, les stations-service éclosent. Afin d'encourager ces trajets qui enrichissent géants du pétrole et adeptes du fordisme automobile, on offre à tour de bras des cartes autoroutières aux conducteurs. Et pour s'assurer qu'elles ne sont pas copiées par des concurrents, on y place des fausses villes en guise de signature invisible, des « villes de papier ».

Desmond Crothers, jeune cartographe, conçoit une carte de l'État du Maine pour Esso. Mais sa ville aura un tout autre destin : elle verra vraiment le jour quand un commerçant obstiné décidera de la fonder quelques années plus tard, comme pour valider cette ville imaginaire. Autour de ce monde qui prend forme, on croise des cartographes, une violoniste au destin tragique, Stephen King, des acteurs venus pour tourner un épisode de Twilight Zone, des amoureux qui n'ont que ce territoire pour s'épancher. C'est une ville à froisser, qui ne disparaîtra jamais vraiment. S'inspirant de la véritable destinée de la ville d'Agloe, dans l'État de New York, Olivier Hodasava livre le roman émouvant et nostalgique d'un monde plié et déplié qui tente d'exister.
Etats-Unis, années 1930. L'industrie automobile est florissante. Les autoroutes abondent et des cartes routières sont offertes aux conducteurs. Pour éviter que des concurrents ne les copient, des cartographes y insèrent des villes imaginaires. Desmond Crothers réalise ainsi une carte de l'Etat du Maine pour Esso et, quelques années plus tard, un commerçant décide de fonder réellement cette ville. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 129 pages
Poids : 400 g
Dimensions : 14cm X 19cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-36084-001-4
EAN : 9782360840014

Du même auteur : Olivier Hodasava