Vacarme. n° 78, Le Brésil depuis ses marges
facebook twitter

Le Brésil depuis ses marges

Vacarme. n° 78

chez Vacarme

Paru le | Broché 141 pages

Public motivé

Revue Livre broché
12.00 Disponible - Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

« Le projet brésilien : aborder le dehors, intégrer les marges, remplir les espaces vides. Multipliant les centres et les carrefours économiques et culturels. Après la critique réductionniste, cannibale, "anthropofagic", qui nous ramène à zéro, à rien, nous choisissons le saut marcusien, une étape prospective. Le problème brésilien n'est pas le rien de pays culturellement saturés ou l'objectivation de sociétés affluentes, mais le rien qui suppose tout ce qui doit être fait, résolu, transformé. La biennale de Bahia est une réflexion engagée sur le vide brésilien. La seconde biennale de Bahia sera plus critique encore, puisqu'elle devra s'imposer comme la foire la plus importante au Brésil après la biennale de São Paulo, accomplissement d'une influence plus singulière dans le contexte culturel brésilien. Si la biennale de São Paulo représente l'art du plein, la biennale de Bahia se charge donc de penser le vide. Alors que le processus de pénétration du dehors est amorcé, avec ce vide rempli, les deux biennales cesseront ultimement d'être deux pôles opposés et contradictoires. »
Frederico Morais pour le catalogue de la 2e Biennale de Bahia en 1968. Cité par Marcelo Rezende, « Dans le labyrinthe (cannibale) », p. 48.
Format : Broché
Nb de pages : 141 pages
Poids : 273 g
Dimensions : 17cm X 22cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-916278-05-6
EAN : 9782916278056