Venise : naissance d'une ville
facebook twitter

Fiche technique

Format : Relié
Nb de pages : 317 pages
Poids : 636 g
Dimensions : 18cm X 25cm
Date de parution :
EAN : 9782841621347

Venise

naissance d'une ville

de

chez Eclat

Collection(s) : Philosophie imaginaire

Paru le | Relié 317 pages

Public motivé

46.00 Disponible - Expédié sous 8 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit de l'italien par Patricia Farazzi


Quatrième de couverture

Parmi les innombrables ouvrages consacrés à Venise, le livre de Sergio Bettini, considéré en Italie comme un classique, tient une place particulière en ce qu'il adopte dès l'abord une position qui veut concevoir Venise comme obéissant, à travers les siècles, à une intention artistique propre, faisant de la ville une seule et unique oeuvre d'art, vivante et cohérente. Tout entière construite dans une relation à la lumière et au rythme, obéissant à un tempo pleinement humain, Venise est « la ville, la plus ville qui soit, écrit Bettini. Non seulement les places et les rues, les maisons et les églises ont été, comme partout, construites par la main de l'homme, mais le terrain lui-même a été fait par l'homme. Les Vénitiens ont dû fixer et “amarrer” leur sol, consolider le fond boueux et instable des îles avec des pylônes, relever et renforcer les grèves contre les marées, imposer aux canaux des cours moins hasardeux. Construire enfin la base elle-même de la ville, pour affirmer leur volonté de vivre, et donner à cette vie une forme et un destin ». C'est l'histoire de cette forme et de ce destin que Sergio Bettini raconte ici, recomposant la mosaïque d'une ville, depuis ses origines jusqu'à l'apogée de son aventure architecturale.

Introduction. 1. Mythe et réalité de Venise. 2. Entre fonction et utopie. 3. Naissance de Venise. 4. La ville se forme... 5. Le miracle de Byzance et la basilique Saint-Marc. 6. Les ateliers vénitiens à l'oeuvre. 7. Derniers sursauts du « byzantinisme vénitien ». Bibliographie. Glossaire. Index.

Biographie

Sergio Bettini (1905-1986) fut professeur d'Esthétique et d'Histoire de l'art à l'université de Padoue. Il a publié plusieurs ouvrages parmi lesquels : Pittura delle origine cristiane (1942), L'Arte alla fine del mondo antico (1948), Il Gotico internazionale (1996). Quelques-uns de ses plus importants essais ont été rassemblés par Andrea Cavalletti dans le volume Tempo e forma. Scritti 1935-1977 (1996).

Du même auteur : Sergio Bettini