Vercingétorix, chef de guerre
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 258-XVI pages
Poids : 382 g
Dimensions : 14cm X 20cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-917575-80-2
EAN : 9782917575802

Vercingétorix, chef de guerre

de

chez LEMME edit

Paru le | Broché 258-XVI pages

Tout public

23.00 Indisponible

préface de Paul M. Martin


Quatrième de couverture

Aucun auteur jusqu'à maintenant n'avait rigoureusement étudié Vercingetorix comme chef de guerre. Que sait-on de la formation militaire de ce célèbre Arverne ? Comment a-t-il pu, en peu de temps, abandonner Avaricum, remporter une victoire éclatante à Gergovia, et être battu à Alesia, alors que son armée et celle de « secours » n'étaient pas détruites ? L'organisation de l'armée gauloise, ses effectifs, son équipement, son entraînement, son fonctionnement, y seraient-ils pour quelque chose ? Vercingetorix vivait-il au contact de ses hommes ? Savait-il se montrer convaincant vis-à-vis de ses pairs, et ceux-ci lui sont-il restés fidèles ou au contraire l'ont-ils trahi ? Était-il indifférent aux difficultés de ses compatriotes ? Comment se sont déroulés les derniers jours de son existence ? Peut-on encore croire César, quand celui-ci clôt son De Bello Gallico sur l'image d'une Gaule vaincue et soumise à Rome ?

Cet ouvrage répond à toutes ces questions sur la base des recherches les plus récentes, et démontre qu'en dépit des défauts qui lui sont imputés à tort, Vercingetorix peut assurément figurer parmi les grands commandants de l'Histoire.

Biographie

Docteur d'état en histoire et civilisation de l'Antiquité de la Sorbonne-Paris IV, Alain Deyber est spécialiste d'histoire militaire des origines à nos jours et d'archéologie des champs de bataille. Ancien officier, l'auteur a été rédacteur au Service Historique de la Défense et professeur d'histoire militaire aux Écoles de Saint-Cyr-Coëtquidan. Parmi ses nombreux écrits, Les Gaulois en guerre - Stratégies, tactiques et techniques - Essai d'histoire militaire (IIe-Ier siècles av. J.-C), chez Actes Sud/Errance (2009), fait figure d'ouvrage de référence.