Victimes de guerre en quête de justice : faire entendre leur voix et les pérenniser dans l'histoire
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 196 pages
Poids : 250 g
Dimensions : 14cm X 22cm
Date de parution :
EAN : 9782747571753

Victimes de guerre en quête de justice

faire entendre leur voix et les pérenniser dans l'histoire

chez L'Harmattan

Collection(s) : Sciences criminelles

Paru le | Broché 196 pages

Public motivé

17.50 Disponible - Expédié sous 9 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

avec la collaboration de Catherine Bonnet, Maria Cardoso, Bénédicte Chesnelong et al.


Quatrième de couverture

Longtemps les victimes de guerre n'ont eu ni voix, ni parole propre. L'héroïsation des vainqueurs et le silence des vaincus sont le seul épilogue des conflits armés. La culture de guerre nourrie de patriotisme ne laisse place qu'au culte des combattants morts au front. Mais, au milieu du XXe siècle, les guerres changent de nature. Les victimes civiles deviennent massives, dépassent en nombre les combattants. Dans certains conflits contemporains, comme lors de la «purification ethnique» de l'ex-Yougoslavie (1991-1999), les massacres génocidaires sont seuls sur le champ de bataille.

Comment la justice d'après guerre s'est adaptée à ces victimisations de masse ? Quels types de ressources ont-ils été mobilisés pour juger leurs auteurs, faire le récit de ces violences extrêmes et reconstruire un avenir commun ? Quel acte refondateur peut assumer cette tâche quand la communauté politique est brisée : amnistie, réparations, tribunal ad hoc, cour permanente ou commission vérité et réconciliation ?

Telles sont les questions que se sont posées les intervenants du séminaire «OEuvre de justice et victimes» dirigé par Robert Cario et Denis Salas et organisé par l'École nationale de magistrature en 2001 et 2002. Le présent ouvrage en est le troisième volume.