Violences conjugales : le droit d'être protégée

feuilleter

facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : XVII-292 pages
Poids : 482 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-10-076957-5
EAN : 9782100769575

Violences conjugales

le droit d'être protégée

de ,

chez Dunod

Collection(s) : Santé Social

Paru le | Broché XVII-292 pages

Professionnels

27.00 Disponible - Expédié sous 7 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison
Ce livre est également présenté dans notre sélection :

Quatrième de couverture

Violences conjugales

Le droit d'être protégée

Cet ouvrage s'adresse à tous les professionnels en lien avec des femmes victimes de violences dans le couple et qui souhaitent mieux connaître les mécanismes de ces violences et leurs conséquences.

Il présente des outils utiles pour agir efficacement : le questionnement systématique pour permettre aux femmes de révéler les violences subies, les possibilités offertes par le droit français, des dispositifs innovants pour la protection des femmes et de leurs enfants.

Les auteurs ont fait appel aux meilleurs spécialistes de ce phénomène qui concernent au minimum chaque année 223 000 femmes victimes de violences physiques et sexuelles graves de leurs partenaires intimes ou ex.

Les regards croisés de psychologues, psychiatres, magistrats, médecins, sages-femmes, travailleurs sociaux et responsables institutionnels permettent une approche pluriprofessionnelle. Cette démarche enrichira chacun dans son champ de compétence propre afin de construire un partenariat indispensable pour une prise en charge adaptée.

Biographie

Ernestine Ronai
Responsable du premier Observatoire départemental des violences envers les femmes en Seine-Saint-Denis. Elle a été Coordinatrice nationale de la lutte contre les violences envers les femmes au sein de la MIPROF jusqu'en décembre 2016.

Édouard Durand
Magistrat, il est actuellement juge des enfants au tribunal de grande instance de Bobigny.
Il a été coordonnateur de formation à l'École nationale de la magistrature.
Il est également membre du Conseil national de la protection de l'enfance et du conseil scientifique de l'ONPE.