Violences en révolte
facebook google+ twitter

Violences en révolte

une histoire culturelle européenne (XIVe-XVIIIe siècle)

chez Presses universitaires de Rennes

Collection(s) : Hors série

Paru le | Relié 314 pages

Grand format Livre relié
35.00 Expédié sous 3 à 6 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Violences en révolte

Une histoire culturelle européenne (XIVe-XVIIIe siècle)

La violence participe au déclenchement de la révolte, la ponctue et, parfois, y met fin ; à tel point que les deux termes apparaissent indissociables. Des historiens de tous horizons dépassent cette évidence et considèrent cette articulation comme un objet politique à part entière.

Cette violence est appréhendée ici comme un ensemble de pratiques rituelles, de codes et de gestes issus d'un terreau culturel spécifique. Car elle n'est pas simplement destinée à imposer par la force une opinion, une revendication ou une faction : elle produit un argumentaire, projette des représentations qui lui sont propres, et façonne un imaginaire politique.

Observée dans plusieurs pays européens et sur une longue durée de quatre siècles, la violence en contexte de révolte apparaît ainsi comme plus ou moins organisée : ni complètement spontanée, rarement aveugle, elle découle de logiques singulières que ce livre est le premier à étudier sous cet angle et à cette échelle.
Les termes de violence et de révolte paraissent indissociables. Les contributions tentent de dépasser cette évidence en considérant ce lien comme un objet politique à part entière. Observée dans plusieurs pays européens et sur une longue durée, la violence en contexte de révolte apparaît comme plus ou moins organisée. Elle découle de logiques singulières qu'il s'agit ici de mettre en évidence. ©Electre 2019
Format : Relié
Nb de pages : 314 pages
Poids : 668 g
Dimensions : 16cm X 25cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7535-7745-9
EAN : 9782753577459