Voir et concevoir la couleur en Asie : actes du colloque international
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : XIII-322 pages
Poids : 640 g
Dimensions : 16cm X 24cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-87754-336-1
EAN : 9782877543361

Voir et concevoir la couleur en Asie

actes du colloque international

chez Académie des inscriptions et belles-lettres

Collection(s) : Actes de colloque

Paru le | Broché XIII-322 pages

Professionnels

37.10 Disponible - Expédié sous 18 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

la Société asiatique et l'Inalco à l'Academie des inscriptions et belles-lettres et à l'Inalco les 11 et 12 janvier 2013 | édition Pierre-Sylvain Filliozat et Michel Zink | allocution d'accueil Michel Zink


Quatrième de couverture

Réfléchir sur la couleur engage à recourir à toutes les sciences humaines et sociales, sans oublier les sciences de la matière ou de la nature. Réfléchir sur l'Asie, ses langues, ses littératures, ses arts, ses sociétés, ses nations, ses univers culturels ne manque pas de mettre le chercheur devant le miroitement des couleurs, le foisonnement des visions et des concepts qu'elles font proliférer. Devant la couleur, on est réceptif et créateur. D'une réalité matérielle, d'une sensation rétinienne, les civilisations font une oeuvre d'art, un symbole national, un insigne d'appartenance sociale, un langage. L'étude des couleurs, de leurs influences mutuelles, de leurs noms, de leurs classifications, de leurs destinations dans l'usage, est un outil puissant de caractérisation d'entités de toute nature, un poète, un artiste, un individu, une famille, un peuple. C'est toujours un révélateur d'originalité.


The study of colour involves all human and social sciences, as well as physics and natural sciences. A reflection on the languages, the literatures, the arts, the societies, the cultures of Asian countries does not fail to place the researcher in front of a glimmering of colours, a proliferation of images and concepts. With regard to colour man is receptive and creative. Civilisations change the material reality, the retinal sensation of colours into works of art, national symbols, signs of social identity, languages. The study of colours, of their mutual relationships, their names, their classifications, their practical purposes, is a powerful tool to define all types of entities, a poet, an artist, an individual, a family, a people. It always reveals a cultural originality.