Yoga du 3e millénaire : les aphorismes du yoga de l'énergie
facebook twitter

Fiche technique

Format : Broché
Nb de pages : 110 pages
Poids : 186 g
Dimensions : 15cm X 22cm
Date de parution :
EAN : 9782876011861

Yoga du 3e millénaire

les aphorismes du yoga de l'énergie

de

chez Cariscript

Collection(s) : L'Homme profond

Paru le | Broché 110 pages

Tout public

14.30 Disponible - Expédié sous 16 jours ouvrés
Ajouter au panier Frais de livraison

Quatrième de couverture

Aphorisme

« Phrase sentencieuse qui résume en quelques mots ce qu'il y a d'essentiel à connaître sur une question. » (Larousse de la langue française).

En employant ce terme dans cet ouvrage, j'ai bien conscience que je vais choquer certains pratiquants du yoga qui ne manqueront pas de se gausser, pensant que je veux plagier les fameux yoga-sûtra du célèbre Patanjali.

Je leur ferai remarquer que ce texte classique du yoga date du IVe siècle de notre ère et que les aphorismes d'Hippocrate datent du Ve siècle avant Jésus-Christ.

Dans ce cas, tenant compte de ce que je lis dans Le Larousse du XXe siècle : « Les aphorismes ne sont que de petites synthèses fondées sur l'expérience », je me sens motivé pour, toutes proportions gardées, vous faire partager humblement mon expérience de soixante années vécues au XXe siècle, en France, dans l'esprit du yoga et dans la vie moderne.

Dois-je avouer cependant que c'est bien dans mes intentions de choquer certains adeptes occidentaux du yoga, influencés davantage par la lettre de ce yoga que par son esprit. Je désirerais les faire sortir de ces voies de garage dans lesquelles ils somnolent.

C'est en forgeant qu'on devient forgeron. C'est en se comportant selon les principes du yoga dans la vie de chaque jour qu'on devient un véritable yogî. Je serai récompensé d'une vie d'effort sur le chemin de la vérité, si mes aphorismes font réfléchir ces adeptes sincères qui méritent mieux que de rester enchaînés dans un sectarisme périmé.

A l'approche du XXe siècle, n'est-il pas temps de devenir majeur ?

Krishnamurti ne nous avait-il pas montré le chemin en écrivant ceci :

« Pour l'homme qui cherche,
La recherche est elle-même amour,
Elle-même dévotion,
Elle-même connaissance.
L'homme qui peut voir le ciel clairement
Est celui qui se trouve en plein air,
Loin des sentiers et de toutes les traditions.
En lui réside l'Espoir,
Il sera le sauveur de l'humanité. »