Zomia ou L'art de ne pas être gouverné
facebook google+ twitter

Zomia ou L'art de ne pas être gouverné

une histoire anarchiste des hautes terres d'Asie du Sud-Est

de

chez Points

Collection(s) : Points. Essais, n° 877

Paru le | Broché 758 pages

Public motivé

Poche Livre broché
12.30 En stock - Expédié sous 24h
Ajouter au panier Frais de livraison

traduit de l'anglais par Nicolas Guilhot, Frédéric Joly et Olivier Ruchet | postface inédite de Romain Bertrand


Zomia ou l'art de ne pas être gouverné

James C. Scott propose ici une étonnante contre-histoire de la modernité. Depuis deux mille ans, les communautés d'une vaste région montagneuse d'Asie du Sud-Est refusent obstinément leur intégration à l'État. Zomia : c'est le nom de cette zone d'insoumission qui n'apparaît sur aucune carte, où environ 100 millions de personnes se sont réfugiées pour échapper au contrôle des gouvernements des plaines.

Traités comme des « barbares », ces peuples nomades ont mis en place des stratégies de résistance parfois surprenantes pour échapper à l'État, synonyme de travail forcé, d'impôt, de conscription.

Zomia nous rappelle que la « civilisation » peut être synonyme d'oppression et que le sens de l'histoire n'est pas aussi univoque qu'on le croit.
Zomia est le nom de cette zone montagneuse du Sud-Est asiatique n’apparaissant sur aucune carte, où des fugitifs, environ cent millions d'individus au cours de l'histoire, se sont réfugiés pour échapper au contrôle des gouvernements des plaines. L'auteur retrace l'histoire de cette expérience anarchiste des peuples nomades et en analyse le fonctionnement. ©Electre 2019
Format : Broché
Nb de pages : 758 pages
Poids : 378 g
Dimensions : 11cm X 18cm
Date de parution :
ISBN : 978-2-7578-7823-1
EAN : 9782757878231